Epicerie fine : d’Orléans à la Nouvelle Orléans pour la maison Martin Pouret

 |   |  623  mots
Composée de 10 recettes de moutarde, 30 vinaigres et 2 préparations de cornichons, la gamme Martin Pouret part à la conquête des Etats Unis.
Composée de 10 recettes de moutarde, 30 vinaigres et 2 préparations de cornichons, la gamme Martin Pouret part à la conquête des Etats Unis. (Crédits : Reuters)
ORLEANS (45). L’ancestrale maison de vinaigre loirétaine fondée en 1797 s’implantera au second semestre aux Etats-Unis. Distribué parallèlement depuis avril au sein de l’enseigne Monoprix, Martin Pouret vise un doublement de ses recettes à trois ans.

Le jumelage depuis janvier 2018 de la Nouvelle Orléans et de la préfecture du Loiret constituait une aubaine à ne pas rater pour David Matheron et Paul Olivier Claudepierre, repreneurs du fabricant de vinaigre et de moutarde haut de gamme il y a sept mois. Ce point d'ancrage aux Etats-Unis a été choisi par le duo de quadragénaires diplômés de l'Essec en raison du capital de sympathie dont bénéficie la ville de Jeanne d'Arc auprès des habitants de Louisiane. Martin Pouret, qui recherche un distributeur pour diffuser ses produits à partir du second semestre, envisage ensuite une implantation dans d'autres Etats américains.

L'export avait déjà été initié par l'ancien propriétaire de la marque, Jean François Martin, mais bénéficie d'un sérieux coup de fouet orchestré par les deux entrepreneurs quadragénaires. Leader du vinaigre en Norvège, Martin Pouret aurait dû se retrouver courant avril sur les étals de magasin Isetan à l'occasion de la French week. Ce grand magasin « faiseur de tendances » à Tokyo est l'équivalent du Bon marché à Paris. En raison de la crise sanitaire, l'opération de promotion des produits français sera normalement reportée en septembre dans la capitale japonaise.

Implantation nationale

Conjointement au renforcement de l'export, la stratégie des repreneurs de Martin Pouret a consisté depuis la reprise à donner à la marque loirétaine, essentiellement limitée au Centre Val de Loire, un rayonnement national. Le référencement par Monoprix depuis début avril en constitue une première étape décisive. Via une gamme exclusive de moutardes et de vinaigres réservée à 150 magasins de l'enseigne de commerce « chic » de centre-ville, elle est désormais présente depuis trois semaines dans tout l'Hexagone de façon pérenne. Hormis à la grande Epicerie de Paris et chez Lafayette gourmet, Martin Pouret n'était jusqu'à présent diffusé que de manière optionnelle dans les magasins Carrefour, Auchan, Système U et Intermarché. Le gain du marché Monoprix devrait lui procurer un chiffre d'affaires additionnel de l'ordre de 200.000 euros par an. Il se traduira aussi par une production complémentaire annuelle de 60.000 à 80.000 unités, soit 10% des capacités actuelles de l'entreprise. Au global, la politique de développement est censée permettre à Martin Pouret d'atteindre 5 millions d'euros de recettes à l'horizon 2022, soit le double de 2019.

Production...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :