Stockage de liquide : avec sa future usine 4.0, Citerneo propulse ses ambitions à l'international

AMBOISE (37). Leader français de la fabrication de structures souples pour le stockage de liquide (réserve incendie, récupérateur d'eau de pluie, stockage d'eau potable, d'effluents, d'engrais liquides, d'hydrocarbures...), Citerneo s’installera au second semestre 2022 dans une nouvelle usine 4.0, à proximité de son site amboisien actuel. À la clé, un investissement de plus de 5 millions d’euros avec de fortes ambitions de développement, notamment en Europe du sud, pour la société.

2 mn

Les réserves d’eau anti-incendies constituent un important segment de développement pour Citerneo, notamment en Europe du sud.
Les réserves d’eau anti-incendies constituent un important segment de développement pour Citerneo, notamment en Europe du sud. (Crédits : Reuters)

Le futur site industriel 4.0 de Citerneo, d'une surface totale de 10.000 m2, propulsera d'ici un an l'entreprise spécialisée dans les citernes souples à l'ère de l'usine digitale. À cet égard, il intègrera 16 automates avec une double ambition : la fiabilisation des process de fabrication et l'amélioration des performances de l'entreprise. Le reporting sur papier sera notamment arrêté en 2023. La société familiale, fondée en 2007 par Didier Supply, investira plus de 5 millions d'euros sur trois ans dans ses nouveaux bâtiments et dans la transformation complète de son outil industriel. Retenue dans le cadre du plan de relance en Indre et Loire, Citerneo bénéficiera dans ce cadre d'une enveloppe de 150.000 euros en provenance de l'Etat. L'entreprise, qui emploie 40 salariés en Touraine, propose des applications diverses pour ses citernes, comme les réserves incendie, le stockage d'eau potable, d'effluents, d'engrais ou d'hydrocarbures. Citerneo touche quatre cibles principales de clients: les collectivités, les industriels, les agriculteurs, et de façon plus marginale, les particuliers.

Avantages et inconvénients

Peu connu sur le marché, le concept de citerne souple revêt des avantages indéniables. La modularité en premier lieu : d'une capacité de stockage jusqu'à 2.000 m3, ces dispositifs s'installent et se déplacent facilement, sans nécessiter de gros travaux de terrassement. Leur prix est d'autre part moins onéreux que des installations en acier. Enfin, les contenants fabriqués à partir de polyester et de PVC sont moins gourmands en ressources pour les produire. A contrario, les citernes souples souffrent d'un handicap majeur en milieu urbain : le manque d'espace. Car contrairement aux citernes classiques, elles ne peuvent être ni enterrées ni placées en hauteur.

Perspectives à l'international

Pour autant, Citerneo mise sur sa future usine 4.0 pour booster sensiblement son activité, notamment à l'international. Les pays du Sud et de l'Est de l'Europe, aux ressources d'eau aléatoires, constituent son terrain de développement privilégié. Déjà implantée en Espagne et Italie, la société amboisienne vise désormais aussi la Grèce et le Portugal d'ici deux ans. Si l'Hexagone reste un marché porteur pour la citerne souple, Citerneo compte passer sa part de chiffre d'affaires réalisée à l'export de 20% en 2021 à 30% l'année prochaine. La société vise par ailleurs 14 millions de recettes totales en 2022, soit une hausse de 35% en un an. Ces perspectives positives devraient se traduire par une quinzaine de recrutements d'ici 2024. Citerneo a prévu large puisque sa future usine 4.0 est conçue pour accueillir  jusqu'à 120 collaborateurs en vitesse de croisière.

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Replay I Forum zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.