Anne Hidalgo : "Paris a tous les atouts pour être la capitale des start-ups"

 |   |  682  mots
Anne Hidalgo candidate (PS) à la mairie de Paris veut faciliter l'implantaion de pépinières d'entreprises
Anne Hidalgo candidate (PS) à la mairie de Paris veut faciliter l'implantaion de pépinières d'entreprises (Crédits : Reuters)
La candidate (PS) à la mairie de Paris en mars 2014 explique dans un entretien à La Tribune ses projets économiques pour Paris. 100 mille m² vont être dédiés à l'installation d'entreprises innovantes et Xavier Niel va financer un incubateur géant pour 1.000 start-ups.

La Tribune - Vous insistez beaucoup sur l'attractivité retrouvée de Paris. Pourtant une étude réalisée par KPMG en 2012 montre un recul des investissements internationaux réalisés à Paris ?
Anne Hidalgo - Ce rapport a été fait durant la campagne présidentielle qui n'est jamais un moment propice pour les investissements. Ceci dit, la plupart des rapports montrent que Paris a renoué avec le dynamisme économique et attire à l'international.

Les investissements portés par la ville de Paris depuis 2001, notamment dans les infrastructures, les transports, l'installation de 100.000 m² d'incubateurs et de pépinières d'entreprises, ont représenté 8 milliards d'euros sous la première mandature puis encore 9 milliards sous la deuxième.

Cela a qualifié Paris dans la compétition internationale. J'ajoute que durant la deuxième mandature, c'est un milliard d'euros qui a été également investi dans les nouvelles technologies, l'enseignement supérieur, l'innovation et la recherche, par exemple.
 
En quoi consistent les projets de Paris avec Xavier Niel, le PDG de Iliad  et de Free?

Xavier Niel estime que l'écosystème parisien est très favorable à l'installation d'incubateurs. Il faut avoir en mémoire que 25.000 entreprises sont créées à Paris chaque année. Et le loyer moyen dans nos incubateurs d'entreprises se situe entre 200 et 300 euros par m² et par an, hors taxes et hors charges.

Xavier Niel voulait implanter un incubateur géant et il cherchait un lieu dans Paris. Nous lui avons alors proposé la Halle Freyssinet (13e). C'est un projet énorme qui associe aussi la Caisse des Dépôts. Xavier Niel investit personnellement 150 millions d'euros dans cette affaire. La Halle Freyssinet va être entièrement rénovée par l'architecte Jean-Michel Wilmotte et accueillera 1.000 start-ups. L'ambition de Xavier Niel est rien de moins que de faire émerger de cet incubateur le Bill Gates français.

La Mairie de Paris joue les facilitateurs et aide à la réalisation. Ce n'est d'ailleurs pas une nouveauté pour nous. Déjà en 2001, était née l'opération Silicon Sentier, consistant à transformer en quartier attractif pour les start-up, cet ancien haut lieu de la confection. Sans oublier des initiatives purement privées, que nous encourageons, comme par exemple The Family (3e) fondée par des Français à leur retour de la Silicon Valley.

En présentant votre programme pour avez aussi évoqué un « Arc de l'Innovation », pouvez-vous préciser ?

Il s'agit de faciliter l'implantation d'entreprises dans un arc allant de la Porte de Versailles (15e) jusqu'au nouveau quartier Clichy-Batignolles (17e). Pour ce faire, nous allons utiliser les terrains municipaux, ferroviaires et des organismes publics. Là aussi, nous allons accompagner les start-ups qui s'implanteront, de manière à ce qu'elle deviennent des PME.

Nous souhaitons également que dans cet Arc de l'Innovation, il y ait des ateliers de fabrication, les Fab Lab, que les entreprises se partagent entre elles. Au total, ce sont 100.000 m² supplémentaires de pépinières d'entreprises qui seront ainsi créés.
 
 
Où en est l'emploi à Paris?

Paris crée des emplois. Depuis 2006, le taux de chômage à Paris est inférieur au niveau national, c'était l'inverse avant. Les dernières statistiques montrent qu'entre juillet et août, le nombre de personnes inscrites à Pôle Emploi à Paris, a baissé de 1,7%, soit 2.110 personnes.
 
La décision judicaire concernant les horaires d'ouverture du magasin Sephora relance la polémique sur le travail nocturne ou du dimanche. Qu'en pensez-vous ?

Je n'ai jamais été pour une ouverture systématique le dimanche, contrairement à ce que certains ont avancé. Je dis qu'il faut étudier cela secteur par secteur, après des négociations avec les riverains, les salariés et les commerçants de quartier. Les entreprises doivent donner des signes montrant qu'elles se soucient des préoccupations sociales et des modes de vie de leurs salariés.

J'ai reçu des unions départementales de syndicats : elles sont favorables à l'idée d'une négociation interprofessionnelle et territoriale sur les questions du travail nocturne et du dimanche. Bien entendu, il faut tenir compte de la spécificité des sites touristiques; mais il ne doit pas y avoir de généralisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2013 à 18:15 :
ils n'ont peur de rien les socialos, comme Mitterrand, aucun scrupules ! XN ? le milliardaire du minitel rose, qui avait été mis en examen pour proxénétisme aggravé, qui vilipende les patrons du cac quand lui a plus d'un million par mois rien qu'en dividendes...et qui torpille le marché des telecoms grâce aux énormes aides que lui donne le régulateur sur le dos des autres opérateurs qui le financent, une bulle qui va exploser, d'ailleurs il a commencé à vendre avant d'aller faire autre chose...schizo ces socialos, il y a le discours et les actes, aucuns scrupules, aucune déontologie, la soif du pouvoir à n'importe quel prix....et avec les retours d?ascenseur ...
Réponse de le 29/09/2013 à 16:24 :
exact, comme noah qui a soutenu Hollande et a tout son argent en suisse ! mais le discours est impeccable !
a écrit le 28/09/2013 à 11:27 :
c est tres bien ,restez a paris ,comme ca nous les riches rentier on est tres bien ,en province dans nos terres pendant que vous crevez dans la pollution !!
a écrit le 28/09/2013 à 9:41 :
On va encore dépenser de l'argent pour rien. Qui va venir s'installer dans un pays ultra fiscalisé pour monter une entreprise (surtout une start-up) ?. Avec comme deal: si vous réussissez, il va valoir partager et donc payer (question de justice sociale) par contre si ça marche pas et bien c'est pour vous. Le mouvement est plutôt inverse; les gens partent vers l'Angleterre. Ça à l'avantage d'être plus facile à monter, d'être plus flexible au niveau social, avec des charges sociales moins élevé et au moins s'ils s'en sortent, ils conservent là-bas le fruits de leur travail
Réponse de le 28/09/2013 à 10:11 :
@Hamster : et alors, qu'est ce qu'on s'en fiche de dépenser de l'argent pour rien pour ce projet ? Ce n'est pas de l'argent public. C'est l'argent personnel et privé de Xavier Niel. Il en fait ce qu'il veut. Vous voulez lui interdire de dépenser son argent comme bon lui semble ?
a écrit le 28/09/2013 à 0:59 :
Pour m'amuser j'ai relevé une phrase au hasard qui en dit long sur nos politiques: "La Halle Freyssinet va être entièrement rénovée par l'architecte Jean-Michel Wilmotte et accueillera 1.000 start-ups."... Donc vous aurez bien compris que ce qui est vraiment "signifiant" pour cette bonne dame c'est que Wilmotte, Jean-Michel de son petit nom, redessine et rénove le lieu. Les 1000 start-ups, c'est l'excuse du moment en somme. D'ailleurs, vu l?appétit taxatoire d'icelle, et la réputation des sociétés internet de ne payer de taxes chez personne, on se demande si elle n'a pas raison de s'en moquer un peu... ;-)
a écrit le 27/09/2013 à 18:08 :
Qui se cache derrière Mecatroid comme personnalité du PS ?
Réponse de le 27/09/2013 à 18:58 :
Juste moi, Mecatroid, chef de petite entreprise informatique. Ça t'embête, hein, de simples français qui pensent, réfléchissent par eux même, parlent et argumentent sans contrainte en dehors de tout parti politique. Je me délecte :) pour que ton petit cerveaux étriqué arrive à comprendre, il doit me ranger dans une case : "méchant socialo. Ah, là, ça va mieux, mon neurones déficient arrive à comprendre. Je ne sais plus comment contrer ses arguments. Vite, cherchons à le décrédibiliser. Il n'y a rien d'autre à faire, car contre lui, je suis minable, impuissant..."
Réponse de le 27/09/2013 à 22:04 :
Staline ou Hitler : des infrequentables qui IMPOSENT une vision étriquée , Des GRANDES GUEULES chez qui il n'y a pas que les mots qui sont mortels

S'il y en a qui se reconnaissent !!!!
a écrit le 27/09/2013 à 16:53 :
Ben, en voila une idee qu'elle est bonne: Paris incube les start-up et apres, une fois grandes, elles partent a Londres."En parallèle à cette opération, aura lieu à Paris le 10 octobre un « red carpet day », un événement sponsorisé par des fonds et des institutions britanniques, ou l?on présentera aux start-uppers français, tous les avantages que représente l?émigration au Royaume-Uni, avec bien sûr, des comparaisons sur la situation fiscale des deux pays." Méchants, méchants anglais !
http://coulisses.blogs.challenges.fr/archive/2013/09/26/temp-2d9c3d8504fb3a512eb0fe1fdfd7d081-107611.html
Réponse de le 27/09/2013 à 18:43 :
Je viens de m'inscrire !!!
Réponse de le 27/09/2013 à 18:59 :
Rien de nouveau. La France, on l'aime ou on la quitte. Les lâches et les déserteurs, en France, on connaît bien :)
Réponse de le 27/09/2013 à 19:51 :
Et si par exemple on la quitte mais on revient 2 fois par an pour les vacances, parce qu'on l'aime ? Techniquement, on ne déserte pas, puisqu'on revient de temps en temps.. Ça le fait ou pas ?
Réponse de le 27/09/2013 à 20:25 :
@Vacances : Ah ouais, ça le fait carrément. Les touristes sont toujours les bienvenus en France, l'une des principales destinations touristiques. Car dans le monde, il y a des gens qui savent apprécier ses vraies qualités. Comme ça, vous ne couterez pas un rond à l'état français, vos devises que vous dépensez pendant vos vacances viennent alimenter les caisses, cela fait du travail en plus pour ceux qui sont resté. C'est tout bénéf, on fait comme ça !
a écrit le 27/09/2013 à 16:38 :

Ben voyons!!!.Apres des années de gestion de son copain Delanoë',pourquoi tout le monde s'est tiré à Londres?Et le mouvement s'accelere grace aux mesures prises par les nuls du gouvernement.
Réponse de le 27/09/2013 à 17:10 :
Vous êtes parisien ? Vous avez connu Paris avant Delanoe ? il y a infiniment plus d'entreprises et de commerces à Paris aujourd'hui que sous Tibéri (LOL). D'ailleurs, énormément de commerçants que je connais auraient revoté Delanoe les yeux fermés.
Réponse de le 27/09/2013 à 18:53 :
oui , mais vos commerçants ils sont de quelle origine , paris ce n est plus la France c'est l'Afrique du nord et du sud
Réponse de le 27/09/2013 à 18:54 :
et je peux vous dire que je connais bien paris j ai y passer 16 ans et il y a trente ans et j y retourne de temps en temps je voudrais plus y vivre
a écrit le 27/09/2013 à 16:16 :
Comme tout le monde sait, Anne Hidalgo est une "serial" entrepreneure. Je la crois sur parole.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:49 :
@Giga : ça fait plaisir de voir un message positif d'encouragement dans ce flot de bile désarticulé et hors de propos. Merci à GIga pour son soutien à Anne Hidalgo.
Réponse de le 27/09/2013 à 21:20 :
Mme Hidalgo, la bonne âme de Mr Hollande......
a écrit le 27/09/2013 à 14:58 :
comment peut-elle voir un jugement clairvoyant sur l'entreprise. Elle n'y a jamais travaillé, et n'a jamais crée de valeur avec ses propres investissements. On se demande pourquoi sa soeur ainé Marie a choisit d'être entrepreneuse au Etats Unis...
Pov france
Réponse de le 27/09/2013 à 16:30 :
Ben, c'est pour ça qu'elle fait appel à des gens qui savent, comme Niel. Je ne vois pas où est votre problème. On n'a pas besoin d'être peintre pour avoir un avis sur un tableau...
Réponse de le 27/09/2013 à 16:46 :
La première qualité du dirigeant, c'est de savoir s'entourer. Il faut choisir les bons partenaires et les bons interlocuteurs. Anne Hidalgo aurait pu, par pure doctrine politicienne, éviter de s'afficher avec cet entrepreneur, ce chef d'entreprise de droite. Non, elle a choisit de réfléchir à ce qui était bon pour Paris et pour les parisiens, et au delà, pour la France et pour les français. Contre sa nature politique... Pour moi, c'est ça la clairvoyance.
Réponse de le 27/09/2013 à 18:16 :
la premiere qualite d'un dirigeant c'est pas de savoir s'entourer, c'est de comprendre ce qu'il se passe, en clair, savoir reparer le lavabo avant de dire aux autres comment on fait.... un aveugle qui sait s'entourer de sourds, ca donne jamais un orchestre terrible ; les gens intelligents dans leur tour d'ivoire qui n'ont jamais rien fait de leurs dix doigts, c'est deja insupportable, ca l'est encore plus quand ils expliquent aux autres ce qu'il ft faire et comment il faut faire
Réponse de le 27/09/2013 à 19:04 :
@Churchill : Larry Ellison, patron de Oracle, est le meilleur marin du monde. C'est pour ça qu'il a gagné la coupe de l'America. Il a appris à Russell Coutts et James Spithill comment naviguer.
a écrit le 27/09/2013 à 14:43 :
Oui, moi aussi je suis lassé de tous ces commentaires négatifs. Et pourtant, ce qu'elle veut est tellement nul, en fait je crois qu'on est lassé d'être gouvernés par des Bobo parisiens bien-pensant qui ne comprennent pas grand chose à la vraie vie, n'ont ni vision, ni courage. Je suis lassé de ce qu'on entend tous les jours à la radio. Puisse La Tribune diffuser des articles sur lesquels nous pourrons faire des commentaires positifs.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:22 :
Pouvez vous détailler votre pensée, si vous en avez une ? Ou c'est juste pour faire du mauvais esprit, par habitude en quelque sorte.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:54 :
C'est vrai que le commentaire de Gustav19 est incompréhensible. Ça n'a ni queue ni tête, et il n'y a pas un seul argument. Si vous êtes lassés des commentaires négatifs, il ne faut pas en faire vous même. Vouloir créer 1000 startup, relancer Paris et la France, cela vous parait nul ? Si vous êtes lassé d'écouter la radio, éteignez là, et sortez un peu voir ce qui se passe dehors, la vraie vie quoi, comme Anne Hildalgo me fait tous les matins. La Tribune ne cesse de relayer toutes les bonnes nouvelles qui nous arrivent en ce moment, que voulez vous de plus ?
Réponse de le 27/09/2013 à 22:21 :
Mécatroid vous nous gavez !!!
a écrit le 27/09/2013 à 14:16 :
Ok mais stop aux taxe des taxes.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:22 :
Pourquoi parler de taxes ?
a écrit le 27/09/2013 à 14:14 :
Tant que l'on associe à startup le fait que les employés (ou fondateurs) dorment dans leur bureau et mangent des pizzas sur le pouce, peut-être Paris pourrait se mettre sur les rangs. Si par contre les dits employés (ou fondateurs) doivent se loger ou manger pas cher correctement, sans compter les déplacements un peu lourdingues, il y a peu de chance que Paris tienne la comparaison. Surtout, comme dit plus bas, si une fois les idées concrétisées ils doivent trouver un circuit industriel, des financements pérennes et éviter les taxes, impôts... qui tombent comme à Gravelotte.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:52 :
Qu'à New York ou Londres on se loge et on mange pour pas cher ? Voyagez un peu avant de raconter n'importe quoi. C'est Vitevu mais c'est pas Viteréfléchi
a écrit le 27/09/2013 à 13:45 :
Tous les atouts ? quand on voit Marseille, ça fait envie....
Réponse de le 27/09/2013 à 15:59 :
Heu... Vous avez Gignac quand même...
Réponse de le 27/09/2013 à 16:33 :
start-up dans le domaine de la restauration rapide. Gignac ferait beta-tester.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:59 :
Ah Ben oui. Valbuena ferait le mock-up (pas besoin de faire très précis, mais il faut que ça aille vite).
a écrit le 27/09/2013 à 13:44 :
Mouais... Encore la centralisation... Paris n'est pas la France, ne vous en déplaise Mme Hidalgo. Et Paris se dépeuple, lentement mais sûrement, car il n'y fait plus si bon vivre...
Réponse de le 27/09/2013 à 15:10 :
@carpatrick : C'est clair qu'il faut arrêter avec l'hypercentralisation. Par contre, Paris se dépeuple uniquement à cause du prix, mais il y fait bon vivre. Il y a de moins en moins de privilégiés qui peuvent se le permettre.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:34 :
Les problèmes de votre ville à vous ne sont pas ses problèmes.
Et "Paris se dépeuple" ? Quelles sont vos sources ?
Réponse de le 27/09/2013 à 20:13 :
Au niveau de la propreté de la ville ben je suis pas d'accord cela se peuple et question odeurs pollution atmosphérique aussi . Avec une bonne pluviométrie comme à paris cela aide un peu vous me direz a "dépeupler"...Ouvrir un business en France , à Paris en plus !! Quelle idée...
a écrit le 27/09/2013 à 13:19 :
tous les atouts ...le socialisme !
a écrit le 27/09/2013 à 12:56 :
cette dame a entierement raison, tant qu'il s'agit de start ups, qui developpent des produits et concepts en brulant le cash des business angels, la france est le pays ideal ; quand le produit est trouve, et qu'il rencontre son marche il est par contre urgent de changer de pays pour ne pas se faire fracasser... question de timing...
Réponse de le 27/09/2013 à 13:55 :
excelent commentaire ! un petit tour et puis s en va ! en plus de ca il y a la difficulte a recruter des gens qualifies et pas trop gourmant. un jeune sortie d ecole qui se prend pour le pape du coding a 80k euros annuel , mais qui n y connait rien ca suffit...
Réponse de le 27/09/2013 à 15:07 :
@cyber geek : La question du recrutement est importante. Du coup, juste pour info, j'ai 2 questions : 1) quel est le tarif raisonnable pas trop gourmand pour un jeune qualifié qui sort d'école (en keuros annuel) 2) quel profil accepteriez vous de payer 80k euros annuel ?
Réponse de le 27/09/2013 à 18:21 :
mecatroid, vous bottez en touche; il vient de dire que des jeunes sans experience qui deboulent et veulent 100 KE l'audi de fonction et l'iphone, c'est plus que legion; le pb n'est pas combien ils gagnent mais bien ce qu'ils savent faire et combien ils rapportent ( d'ailleurs s'ils rapportent bcp et qu'ils ne sont pas assez paye/ leur boulot, ils ne vont pas rester longtemps)... force est de constater que c'est svt les moins rentables et ceux qui ont le plus gros platane dans la main qui ont les exigences les plus elevees, les autres ont plus la tete pres du bonnet ( bon sens ou experience oblige).... ft pas se tromper de debat
Réponse de le 27/09/2013 à 19:09 :
@churchill : Mes 2 questions ne bottent pas du tout en touche, bien au contraire. C'est le c?ur du problème, et c'est bien pour cela que personne ne veut y répondre. Ces deux questions gênent tout le monde en France, et principalement les 2 fléaux de notre pays, à savoir les DRH et les achats. Vous avez les collaborateurs que vous méritez, et les résultats qui vont avec... Si votre mode de management, c'est le moins disant, et bien continuez avec vos résultats minables.
a écrit le 27/09/2013 à 12:43 :
quelle blagueuse celle-là, effectivement Paris est une très belle ville mais des atouts, de quoi parle-t-on ? ...
fiscalité de sociétés la plus lourde au monde...
fiscalité des personnes la deuxième plus lourde au monde...
charges sociales les plus chers du monde...
bureaucratie paralysante...
code du travail inextricable et pas du tout incitant à l'embauche...
bientôt tout un tas de nouvelles taxes, dont : 'le droit d'usage du logement'...
Mme Hidalgo, posez vos pieds sur terre et mettez vous en contact avec la réalité de nous, les créateurs d'entreprise, et vous allez voir où sont ces atouts !!!!
a écrit le 27/09/2013 à 12:37 :
elle est simplette cette dame, encore faut-il pouvoir y venir, y circuler se garer dans paris!
Réponse de le 27/09/2013 à 14:56 :
surtout cesser le RACKETT aux automobiles .....
a écrit le 27/09/2013 à 12:30 :
c est vrai quoi, il faut taxer encore plus les cons qui veulent s installer ailleurs en france afin de faire rayonner la ville lumiere. Que les employes de ses start up parisennes doivent dormir dans 10 m2 car il ne peuvent pas se loger dans plus grand c est pas grave car de toute facon ils doivent bosser, pas dormir
Sinon la france est un pays de vieux qui venere l immobilier, pas les start up.
a écrit le 27/09/2013 à 12:19 :
Pays gérontocrates et complètement corporatisés/féodalisés par toutes ces personnes qui non seulement ne passent pas la main mais nous empechent d'accéder à notre marché du travail pour nous développer. Anne! le problème n'est pas le nombre d'entreprises... mais le PIB de cet ensemble. Et là alors tu serviras efficacement la petite entreprise... Va donc te battre pour faire ouvrir les référencements et lutter contre les corporatismes...
a écrit le 27/09/2013 à 12:12 :
Retraitée depuis 2011 donc à l age de 52 ans, usée à la corde par un job d inspectrice du travail !Wahou !
Réponse de le 27/09/2013 à 15:02 :
BEN OUI.....USEE .!!! Dans tous les sens du terme .VOTEZ POUR L 'USURE ..dans tous les sens du terme ..
a écrit le 27/09/2013 à 12:12 :
Bonjour,
Paris ne sera jamais le rendez vous des start up!!
ca les pays européens font de la concurrence déloyale à la france sur le salaire des employés. Je prouve ce que j'avance! allez voir http://risiq.com/index.php/content/customer-care-agent-fluent-germanfrench-permanent-role Un travail de responsable client parlant Français en CDI à pourvoir en Allemagne. La société qui recherche est Bulgare Salaire de- 650 euros brut par mois!!! Réveillez-vous!! c'est la réalité
Réponse de le 27/09/2013 à 13:57 :
C'est en Bulgarie. C'est quoi le problème avec ce salaire?
Réponse de le 27/09/2013 à 15:23 :
@Nic : Je ne comprend rien à votre exemple. Une société bulgare cherche un bulgare pour travailler en Bulgarie et le paye à un salaire bulgare de 650 euros par mois. Le gars doit savoir parler allemand et français, où est le problème ? Il faudrait trouver un exemple de société parisienne qui cherche un parisien pour travailler à Paris, et qui parle bulgare.
a écrit le 27/09/2013 à 11:39 :
La retraitée Anne
Hidalgo,ne me semble plus assez dynamique pour gérer une ville comme Paris.Place aux jeunes dans ce pays gérontocrate!
a écrit le 27/09/2013 à 11:05 :
75% de taxes justement sur ces projets, heu il y a peut-être d'autres endroits sympa dans le monde ! Paris c'est bien pour le café, refaire le monde, les femmes y sont très belles, passer de super soirées mais pour ce qui est d'y faire fortune dans une startup ?! (Free=origine minitel rose ne l'oublions pas).
a écrit le 27/09/2013 à 10:45 :
La belle de Cadix a des yeux de velours ! Chi-ca ! Chi-ca ! Chi-ca ! Aîe ! Aîe! Aîe !
a écrit le 27/09/2013 à 10:22 :
Je ne comprends pas cette stratégie qui consiste à attire encore plus d'entreprises à Paris au détriment non seulement du reste du territoire mais au détriment des parisiens eux-mêmes.Criteo prend 10 000 mètres carrés de bureaux en plein Paris, alors que le prix du logement explose, que les voies de circulation sont saturées, et les autorités publiques s'en sont félicité. Le minimum de sens de la chose publique conduirait à faire l'inverse, chasser les entreprises de Paris pour que le reste du territoire en profite aussi et que les classes moyennes ou modestes puissent réintégrer la capitale. Là ce que je vois, c'est une candidate que je trouvais sympathique, mais qui se révèle avoir une du territoire qui date des années 50/60 et des idées éculées. Encore plus de bureaux à Paris, plus de tours à la Défense, plus de prélèvement de la richesse nationale tandis que certaines zones du territoire n'ont rien, et en même temps elle prétend vouloir développer le logement. C'est la même chose que de faire le ministère de la défense à Balard au lieu de le faire en dehors de Paris. Bref, candidate des années 70, je n'irai pas voter.
Réponse de le 27/09/2013 à 11:28 :
+ 1000 !!! Surtout quand il y a tant de belles villes où il fait bon vivre en France. Pas une once d'intelligence, ces notables parisiens (qui ont remplacé les nobles depuis 1789, vivent à nos frais et dépensent sans compter pour leurs fantaisies). Angela au secours !!
Réponse de le 27/09/2013 à 11:35 :
Sur le Grand Paris je suis d'accord, arrêtons de tout concentrer sur l'Ile de France. Je suis pour une délocalisation de certains grands groupes publics comme EDF en Province.
Concernant la politique d'attractivité envers les start-ups, les grandes villes de province n'ont qu'à faire de même. Certaines le le font déjà. D'autres sont bien connectées à l'Europe (Lille, Lyon...),ont du foncier pas trop cher, qu'elles mettent le paquet sur le développement économique.
Réponse de le 27/09/2013 à 12:29 :
Xavier Niel et Criteo sont des privés, ils investissent où ça leur chante et apparemment Paris ça leur chante plus que Vesoul ou Vierzon. Comme vous je le déplore, mais c'est le marché libre. Arrêtez avec vos Angela par ci, Angela par là, c'est franchement débile.
a écrit le 27/09/2013 à 10:14 :
Quoi qu'en disent les aigris sarkolâtres de La Tribune, la gauche démontre chaque jour sa capacité à agir pour redresser le pays, laissé en feu et à sang par la droite sarkozyste. Concernant Paris, seule Anne peut gagner. La descente de Borgia ne passera pas !
Réponse de le 27/09/2013 à 11:33 :
Partisanisme aveuglement anti-sarkoziste propagandeux dégoulinant primaire. Que vient faire Sarko à Paris? Quel feu ou sang?
Je constate que vous connaissez "Anne", mais la centralisation à outrance paris intra-muros vous parrait-elle être une vraie solution d'avenir?
Réponse de le 27/09/2013 à 13:59 :
" sarkolâtres", looool, ah ben ca on n'avait encore jamais entendu !!! ( on connaissait ultra sarkozyste mondialise', par contre !!).... on dirait que la gauche haineuse montre son vrai visage bouffi par la haine de ne pas voir les esclaves faire le travail escompte.... c'est l'effet ' yannick noah' contre sa nounou qui vous rend comme ca? ( http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/24/01016-20130924ARTFIG00343-la-nounou-du-fils-de-yannick-noah-accuse-le-couple-d-esclavage.php)
Réponse de le 27/09/2013 à 14:56 :
Quel rapport avec Sarko ? On parle de Paris. Vous m'auriez dit Tibéri ou Chirac, ok, mais Sarko rien à voir. Et vous me connaissez maintenant, je suis pas du genre à le défendre le nain ! C'est la France qui a été poussé à la ruine, et la France, c'est pas Paris. Certes, Paris en fait bien partie, mais chacun sa spécificités.
a écrit le 27/09/2013 à 10:01 :
négatifs. C'est dingue, quoi qu'on fasse dans ce pays, tout le monde est tout le temps contre. Je connais plein de gens qui quittent la France ces temps ci, pas pour les impôts ou quoi que ce soit, juste pour ne plus avoir affaire à des Français. Si j'étais plus jeune et sans enfants, je partirais loin sans me retourner, car ça me pèse cette mentalité française.
Réponse de le 27/09/2013 à 14:07 :
il y a eu un article ( dans 'lepoint.fr', je crois) la dessus... lol... j'ai le meme son de cloche que vous sur les francais qui partent ;-))))))) ... quant aux etrangers, ils ont le meme son de cloche aussi vu que la france est a eviter ( sauf pour le vin, la nourriture -- et encore ca depend ou!!- et les monuments parisiens) ;-))))
Réponse de le 27/09/2013 à 15:18 :
Ça, c'est la France. Tu ne fais rien, on critique. Tu fais quelque chose de bien, on critique aussi. Si les critiques gratuites étaient payées, la France aurait un PIB égal à l'ensemble du reste de la planète ... Critiquer sans proposer de solution, c'est un mal français ...
Réponse de le 27/09/2013 à 18:26 :
le mal francais c'est les gens qui font rien qui attendent que d'autres fassent qqch pour leur degueulasser leur travail.... au moins les jeunes comprennent que leur avenir est ailleurs ( il y a pleinde pays qui deroulent le tapis rouge au gens pleinde bonne volonte, hehe, RU en tete ;-))) ); ca au moins c'est un signe d'intelligence!!! maintenant, monter une startup a paris, tres bien, tant que c'est pas rentable et que ca n'a pas vocation a croitre... pour le reste faut aller faire ca ailleurs, ca evite de se faire demonter des centaines d'heures de labeur et de travail quasi gratuit par des gens bienpensants toujours prets a vous dire comment ils vont repartir la richesse des sacrifices que vous avez consentis... la france est un pays sans avenir pour ceux qui savent faire qqch
Réponse de le 27/09/2013 à 19:13 :
@churchill : Il n'y a pas de gros problème, juste des gens trop petits pour les surmonter. Que les lâches et les incapables quittent le pays, cela fait de la place pour les VRAIS travailleurs et entrepreneurs français.
a écrit le 27/09/2013 à 9:58 :
A un détail près: on est en France ! La loi sur les 35 heures, la loi sur la durée du travail rend toute Start Up illégale !!!!! Interdi de travailler la nuit, interdit de travailler le dimanche, pas plus de 48 heures par semaine: les starts ups c'est pas juste un mot dans la bouche d'une riche retraitée de la fonction publique... C'est une réalité, que les lois françaises rendent coupable dès sa création... Car dans une start up, madame l'ancienne fonctionnaire, personne ne fait 35 heures...
Réponse de le 27/09/2013 à 10:17 :
Pas de problème, il suffit de créer plusieurs entreprises à la fois, et vous travaillez dans autant que nécessaire ...
Réponse de le 27/09/2013 à 11:07 :
Pat34 Il y a la loi et son application,les gens qui croient en leur projet ce moque des 35h et on ne les blâmera pas.Encore heureux que l'on taxe pas la passion.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:21 :
vous savez ce qu'est une start up ?
a écrit le 27/09/2013 à 9:55 :
nouvelle de ces 5 dernières années, pour la TPE où je travaille. Sérieux.
a écrit le 27/09/2013 à 9:48 :
Est-il obligatoire d'être exposé quotidiennement à la propagande socialiste?
Notre capacité d'absorber ce flot continu de mensonges et démagogie atteint ses limites.
a écrit le 27/09/2013 à 9:47 :
La capitale des start Up c'est Berlin(All.) depuis des annees. Ca va etre difficile pour Paris pour passer devant vu l'activite et la creativite ici sur place.
Réponse de le 27/09/2013 à 10:01 :
ce n'est pas elle qui l'a lancé c'est le patron de Free.............. elle c'est une bille de plus ...................................
Réponse de le 27/09/2013 à 10:13 :
Et le centre mondial en la matière est la Californie. Faut-il rester les bras croisés et ne rien faire pour autant?
a écrit le 27/09/2013 à 9:43 :
L'idée d'incubateur de start-ups de Niel est lumineuse,c'est surprenant que nos décideurs de droite comme de gauche n'y aient pas penser.Démarrage prévu en 2016 si on ne lui casse pas les reins avant,il n'a pas que des amis dans son business.
L'ouverture des magasins le week-end ce conflit dure depuis combien d'années ?,je suis plus à jour.
a écrit le 27/09/2013 à 9:36 :
Effectivement, c'est le lieu idéal. D'ailleurs il faudrait que Paris pompe encore un peu plus l'argent du pays pour se développer encore plus vite. Mais surtout pas au-delà du périph.
a écrit le 27/09/2013 à 9:34 :
Une circulation limitée dans Paris à 30 km/h, c'est pas ce qu'on appel un atout - je fais allusion aux marquages au sol de limitation de vitesse aberrants qui apparaissent dans Paris depuis quelques jours. Faudrait qu'ils arrêtent de jouer à SimCity à l'Hôtel de Ville.
a écrit le 27/09/2013 à 9:31 :
Et pourauoi Paris devrait-elle etre la capitale de tout?
Pourquoi pas de la decentralisation?
Réponse de le 27/09/2013 à 10:36 :
faudra enterrer la monarchie présidentielle alors... Paris c'est le nouveau Versailles
Réponse de le 27/09/2013 à 15:03 :
C'est vrai que c'est vraiment débile. Mais bon, ce sont des capitaux privés et c'est Xavier Niel qui décide, alors après tout, il fait bien ce qu'il veut avec son fric honnêtement gagné (moi qui croyais qu'on ne pouvait pas gagner d'argent en France à cause des impôts tout ça ...). Ce qui est vraiment débile si vous voulez mon avis, c'est la décision d'implanter le "Pentagone à la française" à Balard dans le 15eme arrondissement. Beau gâchis d'argent public cette fois, merci monsieur Sarkozy. Une cible prioritaire dans le quartier l'un des quartiers les plus peuplés et les plus chers de Paris... bravo, brillant ! Il ne vous est pas venu à l'idée que ce genre de chose, on va les mettre dans des zones à faible densité, comme les sites protégés et là ou le m² est le moins cher ?
a écrit le 27/09/2013 à 9:26 :
Cela devient une manie chez les socialistes, il y a avait déjà le Hollande qui nous promettait la fin du chômage voilà que la Hildago nous promets Paris la capitale des start ups ! A rigoler !
Réponse de le 27/09/2013 à 15:05 :
ils partagent beaucoup de choses ensemble .!!!!
Réponse de le 27/09/2013 à 15:57 :
@Tombiker : Mais, du coup, comme le président François Hollande a eu raison sur la baisse du chômage, cela veut donc dire que Paris va effectivement devenir la capitale des start-up ? C'est cool, merci pour cette bonne nouvelle.
Réponse de le 27/09/2013 à 16:55 :
@ Mecatroid : Oui, en radiant 77000 chômeurs supplémentaires, il est facile d'inverser les courbes du chômage. Ceci ne veut pas dire pour autant que les intéressés ne sont plus au chômage. Mais enfin, votre fanatisme Hollandien vous dépasse...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :