Carte Navigo : le Parlement adopte un tarif unique

 |   |  195  mots
L'abonnement à la carte Navigo sera désormais de 70 euros pour tous les franciliens. Le zonage est aboli.
L'abonnement à la carte Navigo sera désormais de 70 euros pour tous les franciliens. Le zonage est aboli. (Crédits : Reuters)
La semaine dernière, le Premier ministre avait annoncé qu'il souhaitait que la tarification unique soit adoptée. Les Franciliens paieront leur abonnement mensuel 70 euros, contre 113 euros actuellement pour les plus éloignés de la capitale.

C'était une vieille promesse (elle datait de la campagne électorale des régionales en 2010), qui sera enfin tenue... Quelques mois avant les nouvelles élections régionales. La carte Navigo, qui permet d'accéder au réseau de transports en commun d'Ile-de-France s'affranchira du zonage entre Paris et sa banlieue. Découpée en cinq zones, les franciliens paieront désormais le même tarif (70 euros).

Le soutien de Matignon

Le Parlement a adopté cette disposition une semaine après l'annonce par le Premier ministre de son soutien à ce dispositif. La veille du communiqué de Matignon, le 25 novembre, la région Ile-de-France avait signé un accord avec la chambre de commerce dans le sens d'une abolition du zonage. Dans le cadre de cet accord, la hausse du "versement transport" - une taxe acquittée par les entreprises - avait été entérinée afin de financer cet accord.

Jusqu'à 43 euros d'économies par mois

Actuellement, les tarifs des transports publics en Ile-de-France (RATP, SNCF, Optile) s'échelonnent de 67,10 euros pour la zone 1-2 jusqu'à 113,20 euros pour le passe couvrant l'ensemble des cinq zones. Ce tarif unique était une promesse de la majorité régionale PS-EELV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2014 à 15:51 :
pourquoi payer quand on peut voyager gratis comme cela a été le cas pour les anciens combattants,qui ont eu la suppression imposée par les conseils généraux,car il faut bien maintenir les droits aux personnels et à la famille du salarié SNCF?
alors la VALLS des prix????
a écrit le 06/12/2014 à 13:02 :
En reprenant un communiqué de presse "publicitaire, vous avez publié une imformation mensongère au niveau des tarifs mensuels. Les pass Navigo zones 1 et 2 ne sont pas les moins chers. On paie 59,00 € pour les zones 4 et 5, les zone 3 et 4 reviennent à 61,00 € et les zones 2 et 3 à 63,20 €.
Passer de 59 à 70 € représentera quand même plus de 18 % de hausse.
a écrit le 06/12/2014 à 11:14 :
Mesure demago entierment payee par les entreprises comme d'hab (+1Mds d'impot sur les entreprises ! en region IdF depuis 1 an grace a HUchon et les ecolos); Pourquoi se gener les entreprises cela ne votent pas!
Réponse de le 06/12/2014 à 22:27 :
Le calcul est un peu plus compliqué que cela puisque les entreprises vont par ailleurs faire des économies sur le remboursement à 50% du passe Navigo. Mais la rigueur n'a jamais été la qualité des idéologues de tous bords, n'est ce pas keizer ?...
a écrit le 06/12/2014 à 6:24 :
Il est où le principe du pollueur-payeur soutenu par les écolobobos de gauche?
a écrit le 06/12/2014 à 3:44 :
Et ceux qui habitent au delà de la zone 5 et viennent travailler tous les jours sur Paris. ?
Je l'ai fait pendant 5 ans et à l'époque mon abonnement train + métro coûtait 160 euros. Aujourd'hui on foit être à 180 €. Pour des gens comme moi le tarif va encore augmenter.
a écrit le 05/12/2014 à 21:12 :
Bonjour,
Une seule chose à dire : Enfin !!!!
Certes les entreprises et collectivité vont payer un petit peu plus mais c'est une question de justice sociale. A ce tarif les entreprises peuvent même à présent prendre abonnement en charge intégralement ou au 2/3 au lieu de 50%.
Et pour les chômeurs habitant en grande banlieue le tarif sera dorénavant moins violent quoi qu'ils devraient être exemptés de paiement de transport pendant leur période de chômage. Ce serait une facilité non négligeable pour eux.
Réponse de le 06/12/2014 à 12:56 :
Justice sociale, vous vous gargarisez de poncif.
a écrit le 05/12/2014 à 20:27 :
jusqu'à 43 euros d'économie mensuelle, on se marre :-) il est logique que celui qui vient de plus loin paie plus. on peut donc s'attendre que dans un souci de rentabilité économiqueet de traitement égalitaire des voyageurs, le tarif soit augmenté de 43 euros pour tout le monde dans un proche avenir :-)
a écrit le 05/12/2014 à 19:23 :
bravo! voici une mesure juste! la densité et le recours aux transports public est importante dans paris intra-muros et pour un prix modique, a tel point que la plupart des parisiens n'ont pas de voiture. Ceux qui ont "choisi" d'habiter en grande banlieue payent un tarif deraisonnable pour n'utiliser qu'une toute petite partie de ces zones 3-4-5, et lorsque je dis "choisi", je ne sais pas si c'est vraiment un choix d'habiliter à 1h45 de son lieu de travail...
Réponse de le 06/12/2014 à 6:20 :
Personne ne vous met le couteau sous la gorge pour signer un contrat de travail il me semble? Alors oui, certaines personnes choisissent un poste à 1h45 de leur domicile parce qu'elles s'y retrouvent financièrement plutôt que d'accepter un boulot alimentaire moins rémunéré au pied de leur habitation. Que dire du personnel dans l'aviation...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :