Du haut de gamme au luxe, La Ferrière Couture tire son épingle du jeu

 |   |  75  mots
(Crédits : Décideurs en région)

En décembre 2011, à 42 ans, vous reprenez la Maison Wolff de La Ferrière. Cette reprise constituait-elle un objectif dans votre carrière ?

C'est plutôt le fruit d'un parcours et d'une passion pour le monde de la couture. Originaire de Cholet, j'ai fait mes études au lycée de la Mode et à l'Institut Colbert. Après mon BTS et le DESIM (Diplôme d'études supérieures des industries de la mode), j'ai

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :