ERDF Ouest récompense trois "pépites" sur la transmission des savoirs

 |   |  858  mots
Dans l'Ouest,  trente-sept dossiers ont été examinés, dont un tiers a été sélectionné par le jury, qui en a retenu trois. Le premier prix (20.000 euros) a été décerné à la start-up lilloise PeoplBrain, co-fondée par Sebastien Chevalier.
Dans l'Ouest, trente-sept dossiers ont été examinés, dont un tiers a été sélectionné par le jury, qui en a retenu trois. Le premier prix (20.000 euros) a été décerné à la start-up lilloise PeoplBrain, co-fondée par Sebastien Chevalier. (Crédits : Stéphane Mahé-La Tribune)
A l'occasion du Forum Smart City, organisé à Nantes le 17 septembre, ERDF Ouest a distingué trois jeunes startups qui participeront le 4 avril prochain pour la finale nationale organisée au Grand Rex dans le cadre de l'appel à projets national "Réseaux Electriques intelligents".

Parmi les huit thèmes choisis lors l'appel à projets "Réseaux Electriques intelligents" lancé au printemps dernier par Erdf  dans le cadre des chantiers prioritaires de la Nouvelle France Industrielle, la région Ouest (Pays de la Loire, Bretagne et Poitou-Charentes) avait choisi de focaliser sur les outils, les méthodes et les nouvelles technologies déployées au service de la transmission des savoirs et la gestion des connaissances. "Parce qu'outre la modernisation de notre métier de distributeur, l'intégration de jeunes générations est un des enjeux de notre entreprise", explique Gérard Auriol, directeur interrégional Erdf dans l'Ouest. "Dès 2011, nous avions commencé  à mettre en relations des communautés de métiers via les réseaux sociaux pour le partager les bonnes pratiques, mais ça ne suffisait pas." Appuyé sur les écosystèmes régionaux, les pôles de compétitivité (Images & réseaux, S2E2) les acteurs de la French Tech, les cantines numériques.... ou le réseau des professionnels du numérique en Poitou-Charentes, l'Ouest de la France aura été finalement à l'origine de 25% des 297candidatures adressées à ERDF en juillet dernier.

Trente-sept dossiers dans l'Ouest

Dans l'Ouest,  trente-sept dossiers ont été examinés, dont un tiers a été sélectionné par le jury, qui en a retenu trois. Le premier prix (20.000 euros) a été décerné à la start-up lilloise PeoplBrain, co-fondée par Sebastien Chevalier. Editeur de logiciels, l'entreprise a développé une plateforme permettant de partager avec des partenaires ou des clients des guides "pas à pas "interactifs" pouvant être intégrés à un site web, un blog, etc. Un genre de diaporama didactique. Ceux-ci peuvent selon les besoins servir de support de maintenance, de mode d'emploi, de fiche techniques, d'outil de formation.

Tandis que le lauréat annonce la signature d'un premier contrat avec les voisins Erdf Manche-Mer du Nord, Gérard Auriol explique :

"Il faut aider les pépites à transformer l'innovation. Et pour cela, nous avons la volonté de les intégrer dans nos pratiques. Jusque là, nous rencontrions un problème de prise en compte de processus très compliqués. Les slides ne fonctionnaient pas et avions besoin de trouver de nouveaux moyens pour partager nos connaissances"

Le Prix régional a lui été remis à Michel Lhostis, dirigeant de la jeune société bretonne Apizee (20.000 euros) pour la mise au point d'une solution de communication permettant de partager des informations à distance entre collaborateurs. Un technicien sur le terrain, par exemple, peut ainsi faire appel à l'expertise d'un ou plusieurs spécialistes, présents sur différentes sites en France ou à l'étranger. Un genre de visioconférence itinérante qui peut éviter des déplacements couteux pour l'entreprise.

Aller plus loin dans l'expérimentation

Enfin, la nantaise Talentroc, née, en 2014, de la mise en relation de particuliers qui souhaitaient troquer leur savoir-faire en échangeant un cours d'informatique contre une séance de plomberie, a finalement déployé son idée vers l'entreprise. Alexandre Heuzé et Charles Capon ont créé une plateforme collaborative de partage de savoirs. De façon assez simple, celle-ci  permet d'identifier dans les compétences, connaissances et savoir-faire de chacun des collaborateurs d'une entreprise. 

Une cartographie des  compétences de l'entreprise est éditée et permet à la DRH d'identifier les besoins de formations dans l'entreprise pour éventuellement élaborer des bilans de compétences avec la personne.  Mais surtout, ce système permet en interne, de trouver une solution rapide à un problème, en s'adressant directement au collègue qui maitrise une appli,  un progiciels ou un domaine particulier.

"Ca favorise les échanges de savoir, ca créé du lien social, du collaboratif et ca génère des coopérations spontanées qui limite les coûts de formation", précisent les créateurs de Talentroc, qui ont déjà déployé leur dispositif chez Bouygues Télécom, l'école de commerce et de management Audencia Group, le réseau Entreprendre et chez des SSII de la région nantaise.

Les trois lauréats participeront à la finale le 4 avril prochain à Paris au Grand Rex, où sont attendus vingt-quatre participants issus des huit thèmes retenus par Erdf. Déjà, l'expérience ne devrait par en rester là pour les candidats de L'Ouest. "L'objectif, c'est que l'on aille plus loin dans les expérimentations", reconnait Dominique Viou, Responsable du pôle Grands Projets, à la direction inter-régionale Ouest d'Erdf, qui a piloté le jury dans l'Ouest.

"Ils nous manquait une visibilité sur les startups. Les deux mondes - grand groupe et startups- se sont rapprochés, il s'agit maintenant d'aller plus loin, d'approfondir les sujets en menant des expérimentations plus large. Et, on veut faire vite"

Dans une région, engagée sur la transition énergétique, dont la poussée démographique amène 1% à 2% de clients supplémentaires par an entre Lorient et la Rochelle chez ERDF, qui a investi 100 millions euros au cours des cinq dernières années pour accompagner le développement du réseau et des énergies renouvelables, c'est le minimum que l'on puisse leur souhaiter.

Revoir la remise des prix en vidéo >>

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :