Léa Lassarat, avec deux ailes

WOMEN FOR FUTURE. Elle-même à la tête de plusieurs hôtels et restaurants, l’ancienne présidente de la Chambre de commerce du Havre a fondé le réseau normand baptisé "Femmes & Challenges". Cinq ans plus tard, il compte près d’un millier de membres, ce qui en fait l’un des principaux clubs d’entrepreneuses en régions. Léa Lassarat a été lauréate de l'équipe de France des femmes leaders à l'occasion du Women for Future qui s'est déroulé jeudi 2 juin au Parc des Princes. Portrait.

3 mn

Léa Lassarat : « Pour moi, il n'y a pas de leadership au féminin. Il y a du leadership tout court? »
Léa Lassarat : « Pour moi, il n'y a pas de leadership au féminin. Il y a du leadership tout court? » (Crédits : DR)

Le plafond de verre qui bloque carrière et ambition ? De son propre aveu, Léa Lassarat n'a pas eu à le briser. Fille des fondateurs du créateur de meubles Interior's, elle semble n'avoir jamais douté de son destin de cheffe d'entreprise. « Pour moi, il n'y a pas de leadership au féminin. Il y a du leadership tout court », théorise-t-elle. Question de tempérament et d'éducation. Chez les Lassarat, le déterminisme sexuel n'a pas droit de cité. « Dans ma famille, cela ne souffrait pas de discussion : filles et garçons partaient avec les mêmes chances. Point. »

De ce précepte, elle fait bon usage. Après s'être tannée le cuir dans l'entreprise familiale en touchant à tout - de la com' à la compta jusqu'au fauteuil de directrice qu'elle occupe pendant une dizaine d'années -, elle s'en émancipe au début des années 2000 en créant avec son mari sa propre PME dans l'hôtellerie. Un vieux rêve. Les deux premiers restaurants, dont l'atmosphère s'inspire de l'esprit cosy d'Interior's, rencontrent vite leur public. Ils feront des petits.  Sa société -florissante- comprend aujourd'hui une dizaine d'établissements en Normandie (Le Havre, Honfleur et Étretat) et en Isère (L'Alpe-d'Huez) et emploie près de 150 salariés.

La sous-représentation des femmes dans l'entreprenariat dont parle les statistiques, Léa Lassarat en prend véritablement la mesure lorsqu'elle est portée en 2016 à la présidence de la Chambre de commerce et d'industrie du Havre, rejoignant au passage le club très fermé des dirigeantes de CCI. « J'ai été surprise de ne côtoyer que des mâles blancs de plus de 50 ans du matin au soir », raconte-t-elle dans un sourireMême si le propos est lâché sur le ton de la boutade, on sent que l'absence de femmes dans l'univers consulaire a ébranlé cette quinqua biberonnée à l'égalité depuis l'enfance.

« Oser l'entrepreneuriat »

Faut-il s'en étonner ? À peine un an après avoir endossé la casquette de présidente, elle fonde le réseau Femmes&Challenges sous l'égide de la CCI. Sa vocation : « inciter les femmes à oser l'entreprenariat et à oser tout court ». Le message passe et la greffe prend de façon presque inespérée. La fondatrice coalise autour d'elle des dizaines de dirigeantes/ambassadrices qui écument la Normandie pour en convaincre d'autres de rejoindre le mouvement. « Dès le début, les rencontres ont fait le plein avec rarement moins de 80 personnes, preuve que le réseau répondait à un besoin », se souvient une « historique » du réseau.

Cinq années et une pandémie plus tard, Léa Lassarat a quitté la présidence de la CCI (en 2021) mais elle conserve celle de Femmes&Challenges qui a prospéré. Le réseau tutoie les mille membres, et son offre de services s'est étoffée.

Plusieurs comités encadrent et animent un programme d'actions concrètes. L'Academy accompagne les porteuses de projet grâce au soutien de mentors. L'Audace braque les projecteurs sur des parcours inspirants. Les rencontres dites « Regards croisés » mettent en lumière trois dirigeantes « sorte de rôles modèles ». Le Forum annuel (dont la troisième édition s'est tenue en février au Havre) fait témoigner des personnalités inspirantes venues des quatre coins de France.

Femmes&Challenges peut aussi s'enorgueillir d'avoir créé fin 2019 le premier fonds de soutien ("Le Fund") sous forme de prêts d'honneur « uniquement dédié aux femmes ». Lequel vient de boucler une huitième opération, il y a quelques jours, au profit de deux cheffes d'entreprise domiciliées à Honfleur.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.