EXCLUSIF Presstalis échappe au dépot de bilan

 |   |  178  mots
Presstalis, le distributeur de presse en France (ex-NMPP), est en passe d'éviter le dépôt de bilan, grâce à une rallonge du groupe Lagardère.

Pressatlis, ex NMPP, premier distributeur de la presse française devrait éviter le dépôt de bilan. Selon nos informations, le groupe Lagardère, opérateur et actionnaire de 49%, aurait finalement accepté d'apporter un financement supérieur à celui qu'il envisageait. La profession lui demandait 49 millions d'euros dans le cadre du plan de sauvetage, arguant qu'il avait touché de copieuses redevances pendant les années fastes.

L'Etat compense la différence

L'Etat se serait engagé à compenser la différence entre le chèque de Lagardère et les 49 millions initialement réclamés. Une réunion se tenait ce mardi matin à Matignon en présence de Rémy Pfimlin (DG de Presstalis), de Pierre Leroy (Lagardère), Vincent Peyregne (ministère de la Culture et de la Communication) et des principaux éditeurs de presse.

Dans, ces conditions, le conseil de gérance du distributeur prévu jeudi matin devrait voir les commissaires aux comptes valider le bilan de 2009. Presstalis dont le plan de sauvetage nécessite en tout 125 millions d'euros, échappe ainsi au dépôt de bilan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/05/2010 à 14:13 :
non c'est sur !!!! l'argent de l'état doit servir à aider les banques ;)
a écrit le 25/05/2010 à 13:16 :
Mr beru 84 Je fais réponse ton commentaire ,je suis un citoyen comme toi mais je ne comprend pas ton résonnement, il faut que vous puissiez comprendre que les ouvriers du livre font tout pour que la presse en France puisse continué à être distribuer dans la transparence et l?égalité démocratique que chaque citoyen peut ce procurer , grâce à ces ouvriers .En ce qui concerne les fonds engager pour sauvé Presstalis ils ne te ferons aucun mal ,Il est certainement plus utile que de l?utiliser pour l?armement et faire des guerres inutiles ,maintenant ci tu trouve les avantage de ces ouvriers exorbitants qu?es qui t?empêcher dans avoir autan ! serai tu jaloux ?
a écrit le 25/05/2010 à 10:58 :
l'argent de l'état ne devrait pas servir à maintenir des acquis exorbitants aux personnels du syndicat du livre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :