Imprimantes 3D et codage informatique au programme des écoliers anglais

Apprendre à se servir d'une imprimante 3D et à écrire des lignes de code informatique dès la primaire? C'est l'ambition du Premier ministre David Cameron pour les écoliers anglais.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)

Décidément les imprimantes 3-D sont partout. Et elles seront bientôt à l'école, comme le préconise le programme national publié le 8 juillet par le ministère de l'Education britannique. Il s'agit plus précisément d'en introduire l'usage auprès des élèves de 11 à 18 ans à travers leurs cours de design et de technologie. Plus jeunes encore, dès la primaire, les élèves apprendront à protéger leurs données, mais aussi à écrire et tester des "programmes informatiques simples" ou encore à organiser et stocker des données. Il leur sera même demandé de savoir "appliquer l'informatique et utiliser l'électronique pour intégrer de l'intelligence dans des objets" dotés de capteurs sensoriels. En clair : il seront formés à l'internet des objets.

Apprendre à code est "indispensable"

Le Premier ministre David Cameron a loué un plan " rigoureux, intéressant et dur". De son côté, le ministre de l'Education britannique, Michael Gove, jugé "indispensable" que les enfants apprennent à créer leurs propres codes. A noter cependant: ce programme scolaire ne s'appliquera pas à toutes les écoles de Grande-Bretagne, seuls les établissements publics situés en Angleterre sont concernés, à l'exception des "academies", plus indépendantes.

En France, bientôt le renforcement des cours d'informatique?

De l'autre côté de la Manche, des membres de l'Education nationale française réfléchiraient eux aussi à introduire l'apprentissage du langage informatique à l'école, comme l'expliquait le Figaro dans un article paru en mai.  Fleur Pellerin, la ministre chargée notamment du numérique s'est dite favorable à un tel renforcement de l'apprentissage de l'informatique à l'école.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 10/07/2013 à 14:35
Signaler
... est purement et simplement une astuce publicitaire pour définir une machine à commandes numériques qui n'a rien de nouveau et encore moins de révolutionnaire. Durant mon activité professionnelle aéronautique d'informaticien, je pratiquais déjà da...

le 10/07/2013 à 15:49
Signaler
Documentez-vous sur le sujet néanmoins une imprimante 3D n'a rien de commun avec une machine à découper au laser assistée par ordinateur. Une imprimante 3D est plus proche d'une presse à injection plastique que de n'importe quelle machine industriell...

à écrit le 10/07/2013 à 13:35
Signaler
Passons sur l'incapacité à transmettre des savoirs hiérarchisés , structurés et applicables...oui , en ce moment , je préfèrerais recevoir des cours d'électronique et de français que des cours de football ou de rap. Passons sur l'incapacité des Franç...

à écrit le 10/07/2013 à 10:59
Signaler
C'est une fraiseuse miniature vulgarisée à commandes numériques... L'imprimante 3D est à la machine à commandes numériques ce que l'ordinateur portable est à l'ordinateur des années 50-60.

le 10/07/2013 à 11:51
Signaler
La révolution c'est un business juteux pour les fabricants d'imprimantes 3D qui livreront des machines clé en main aux établissements scolaires britanniques (ou seulement anglais?) tout comme Apple et DELL ont livré des PCs. En France, nos professeur...

à écrit le 10/07/2013 à 10:28
Signaler
... c'est à dire en gros des enfants de moins d'une dizaine d'années. Utiliser une imprimante 3D, c'est déjà relativement bien maîtriser des logiciels 3D de conception assistée par ordinateur, logiciels qui demande une bonne connaissance mathématique...

le 10/07/2013 à 12:07
Signaler
Je résume le fond de votre pensée: utiliser une calculatrice n'a jamais permis d'apprendre à calculer, seulement à utiliser une calculatrice. Ceci dit, autant il est indispensable d'apprendre aux jeunes à utiliser l'outil informatique, bien qu'ils n'...

à écrit le 10/07/2013 à 9:33
Signaler
Bonjour, ne nous leurrons pas, les efforts français , sans vrais financements et sans reorgansiation des objectifs de l'ecole française, sont voués à l'échec, avec toutes les conséquences économiques colaterales. Avec les gens en place, c'est mission...

le 10/07/2013 à 9:48
Signaler
42.fr, une initiative Française mais privée.

à écrit le 10/07/2013 à 9:16
Signaler
Intéressant mais ca ne répond pas aux attentes... Le cours "Apprendre à devenir fonctionnaire" aurait plus de succès à l'école...

à écrit le 10/07/2013 à 8:58
Signaler
Rien de plus simple. De toute façon , toutes sortes de logiciels dédiés sont déjà commercialisés. La 3D , ce n'est que l'ajout d'une plate-forme sétéro-lithographique avec injection de résines ou poudres metalliques à un système informatique de base...

à écrit le 10/07/2013 à 6:03
Signaler
Apprendre à coder des le plus jeune âge est une excellente idée . Coder c'est comme écrire un livre avec une sémantique structurée et lisible. Étant donné que beaucoup de programmeurs codent mal (bidouillages, manque de rigueur, peu d'utilisation de ...

le 10/07/2013 à 12:43
Signaler
Effectivement, c est bien le fait que les gamins anglais vont etre inities a la programation qui est une excelente initiative, car comme tout ce qu on apprend, le plus c est le mieux pour etre performant. L avenir appartient aux virtuoses de l inform...

le 10/07/2013 à 12:55
Signaler
Sauf que le problème, c'est que le "codage" pur est déjà largement dépassé dans le monde professionnel de l'informatique ! Ce qu'on recherche actuellement, ce n'est pas des codeurs, mais des "urbanistes", des gens qui savent faire fonctionner ensembl...

à écrit le 09/07/2013 à 23:13
Signaler
Des notions de programmation, je ne dis pas, ça pourrait même être ludique en programmant des bots (ça ferait même des interclasses sympa au lycée pour les gros sportifs du clavier d'ailleurs)... Du reste, apprendre à se servir d'un imprimante 3D san...

à écrit le 09/07/2013 à 22:06
Signaler
l'imprimante 3D n'est que la version archaïque de la mini-usine que chacun pourra avoir chez soi, et assemblant au niveau nanoscopique des engrenages pour fabriquer des machines, c'est comme de l'informatique, chaque engrenage correspondra à une fonc...

à écrit le 09/07/2013 à 19:33
Signaler
enfin un article qui fait du bien , malheureusement c'est pas en france ou nous avons un réel soucis de programmeurs informatique , commencer des le plus jeune âge a l'école , c'est pas aussi stupide qu'il n'y parait , je me souviens du plan 'informa...

le 10/07/2013 à 9:44
Signaler
La seule idée Française qui pourrai s'en rapprocher est "privée", et c'est celle de Xavier Niel "42.fr"

à écrit le 09/07/2013 à 19:23
Signaler
C'est-ce que j'appel avoir de la vision du futur tandis qu'ici nos politiciens sont concernés par des âneries non transcendantales.

à écrit le 09/07/2013 à 18:55
Signaler
«Apprendre à code est "indispensable"». Anéfé, et sans faute de conjugaison. Et on dit "programmation". :P

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.