Lenovo veut jouer dans la cour des consoles vidéo

 |   |  205  mots
En plein mouvement de diversification, Lenovo, le premier fabricant chinois d'ordinateurs, a annoncé ce lundi le lancement d'ici la fin de l'année en Chine d'une console de jeux.

Le chinois Lenovo poursuit sa stratégie de diversification. Après les téléphones portables et les tablettes, le quatrième fabricant mondial d'ordinateurs (10% de parts de marché au deuxième trimestre) se penche sur le segment des consoles de jeux vidéo. Il a annoncé ce lundi avoir conçu "eBox", la console qu'il entend lancer d'ici la fin de l'année en Chine. Sa production et sa commercialisation seront gérées par Beijing eedoo Technology Ltd., sa nouvelle société basée à Pékin.

A l'instar du futur périphérique Kinect mis au point par Microsoft pour sa Xbox 360, la eBox détecte les mouvements du corps sans que l'utilisateur ait besoin de manette. Elle peut également être connectée à une télévision haute définition et à Internet. Lenovo entend bien venir bousculer un peu ses futures concurrentes, les consoles Wii (Nintendo), Xbox 360 (Microsoft) et Playstation 3 (Sony).

Elle "cible les besoins en matière de loisirs de 120 millions de foyers urbains chinois" indique Lenovo dans son communiqué. Mais Lenovo entend faire sortir sa console de Chine. Il envisage de la commercialiser dans un deuxième temps dans d'autres pays de la zone Asie-Pacifique mais ailleurs dans le monde également.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :