Sony appuie sur la touche "stop" de son bon vieux Walkman

 |   |  268  mots
(Crédits : Flickr Bob B. Brown)
31 ans après sa naissance, Sony a décidé de cesser la vente de son légendaire baladeur à cassette magnétique au Japon. Ils seront encore accessibles à l'étranger. Pour combien de temps ?

"Souvenirs souvenirs". Sony tourne une page de l'histoire du Walkman à cassette, son baladeur musical légendaire sorti de ses laboratoires il y a 31 ans et fabriqué depuis en Chine. Sa commercialisation prend fin au Japon.... a annoncé le géant japonais, tout en étant maintenue à l'étranger, a précisé un porte-parole du groupe.

L'année dernière, le groupe faisait l'éloge de son produit "révolutionnaire" à l'occasion du trentième anniversaire du TPS-L2, premier modèle de la marque Walkman rappelant combien son premier baladeur avait marqué toute une génération grâce au PDG de l'époque Akio Morita. Ce dernier, fan inconditionnel de golf et passionné de musique, demanda à ses ingénieurs de lui concevoir un magnétophone à cassette ultra léger, muni d?un casque, qu?il pourrait emmener dans ses parties de golf. Six mois plus tard, les ingénieurs du groupe lui mettaient le TPS-L2 sur les oreilles! Crédo de ce premier appareil nomade: "écouter de la musique n'importe où, n'importe quand".

Le succès n'a pas traîné. dix ans après son lancement, 50 millions de Walkman étaient vendus dans le monde, 186 millions après 20 ans et plus de 200 millions à ce jour.  Preuve de sa réussite, la marque "Walkman" est devenue un nom commun. Son entrée pour la première fois dans le dictionnaire français date de 1981.

Depuis, le TPS-L2 n'a cessé de muter. Après avoir accueilli des cassettes, l'appareil s'est arrondi avec les CD, puis s'est miniaturisé avec les Mini-disc. Puis, le baladeur s'est digitalisé avec des disques durs et mémoires flash.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :