Sony prévoit 2,3 milliards d'euros de pertes

 |   |  255  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le groupe japonais a annoncé que son exercice 2010-2011 s'était soldé par une perte nette de 260 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) que le groupe explique par une opération comptable liée aux impôts. Par ailleurs, Sony a estimé à 150 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) l'impact du séisme du 11 mars.

Sony a habitué les observateurs aux mauvaises nouvelles ces dernières semaines : attaques informatique, ruptures dans la production suite au séisme. Et maintenant ses résultats financiers... Alors que la publication des résultats annuels complets sont prévus pour jeudi, le groupe japonais a pris les devants lundi en annonçant que son exercice 2010-2011 s'était soldé par une perte nette de 260 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) alors que le géant électronique avait jusqu'ici anticipé un bénéfice de 70 milliards. Le groupe a justifié cette révision en très forte baisse de ses calculs par une opération comptable liée aux impôts qui est en grande partie responsable de la profondeur du plongeon dans le rouge. Sony estime à présent que ses recettes de ventes pour l'année se sont établies à 7.181 milliards de yens (62,5 milliards d'euros), contre 7.200 milliards espérés précédemment.
Sony a estimé à 150 milliards de yens (1,3 milliard d'euros) l'impact du séisme et ses conséquences sur les comptes 2011-2012. Le groupe japonais escompte parallèlement une progression de son chiffre d'affaire durant l'exercice actuel et un bénéfice opérationnel à peu près stable sur un an.
S'agissant de son réseau de jeu en ligne PlayStation Network (PSN), que le groupe a été contraint de fermer à la suite d'un piratage de grande ampleur, Sony estime les "coûts connus" de remise en état du réseau à 14 milliards de yens (122 millions d'euros) sur son profit d'exploitation pour l'année en cours.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :