Pioneer connecte ses autoradios à Internet

 |   |  374  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le groupe japonais lance un autoradio compatible avec la connexion Internet de l'Iphone 4. Ce partenariat inédit avec Apple devrait s'enrichir d'applications d'aide à la conduite.

En attendant la voiture connectée en haut débit de demain, les spécialistes de l'électronique grand public embarquée conçoivent des autoradios qui esquissent leurs premiers pas sur la Toile. Deux modèles sont commercialisés ce mois-ci. Le français Parrot lance l'Asteroid, un boîtier conçu pour Android, le système d'exploitation mobile de Google, qui permet d'accéder à des applications optimisées pour la voiture. Pour accéder à Internet, il faut connecter une clé USB 3G, ce qui implique de prendre un nouvel abonnement.

Pioneer a choisit une autre option : son AppRadio fonctionne directement avec un iPhone 4 (ou un iPod touch). "L'AppRadio est le premier autoradio qui permet de piloter et visualiser des applications iPhone dédiées à l'automobile, pour une conduite en toute sécurité. C'est le fruit d'une collaboration inédite avec Apple", explique Sébastien Rosnet, responsable marketing de Pioneer France. Selon lui, l'AppRadio répond aux principales critiques formulées par les utilisateurs de smartphones dans la voiture : une taille d'écran peu adaptée et une puce GPS peu performante. Le modèle de Pioneer utilise un écran capacitif multi-touch trois fois plus grand que celui de l'iPhone et intègre la réception GPS grâce à une antenne déportée dans le véhicule.

Encore peu d'applications

Pioneer reste encore discret sur les applications disponibles au lancement du produit. Les applications de base sont des adaptations pour le format de l'autoradio de celles de l'iPhone : les contacts, les cartes, le calendrier ou les photos. A noter que cette dernière application n'est accessible que lorsque le frein à main est serré, pour des raisons de sécurité. Les autres applications issus de partenariats avec des développeurs seront dévoilées au lancement du produit : navigation, information trafic, avertisseur de zones dangereuses, météo.

Ce produit est entièrement dédié à l'iPhone d'Apple. D'autres versions devraient suivre compatible avec des smartphones d'autres constructeurs. Pour un produit commercialisé à 379 euros, il manque cependant des fonctions que l'on retrouve habituellement dans des autoradios numériques de cette catégorie, comme les commandes vocales pour gérer ses contacts ou la musique. Quand au lecteur de CD , ce n'est plus qu'un lointain souvenir...
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2011 à 10:46 :
On n'arrête pas de nous em... avec la sécurité au volant (cf radars & panneaux associés), alors qu'on sait parfaitement qu'une bonne partie des problèmes vient de toutes les distractions qui peuvent perturber la conduite : téléphone (même avec kit mains-libres), GPS, écrans vidéo, etc ... et d'un autre coté, on arrête pas d'en rajouter ! "Les applications de base sont des adaptations pour le format de l'autoradio de celles de l'iPhone : les contacts, les cartes, le calendrier ou les photos. A noter que cette dernière application n'est accessible que lorsque le frein à main est serré, pour des raisons de sécurité. " : quelqu'un peut-il m'expliquer l'utilité d'avoir une application permettant de voir des photos sur son autoradio ... et en plus uniquement à l'arrêt ?! Il faudrait peut-être arrêter d'être complètement débile !
a écrit le 10/06/2011 à 13:50 :
Plus aucun intérêt dans notre pays liberticide. Bientôt on ne pourra plus parler avec les passagers, ni écouter la radio, alors l'iPhone-avertisseur de zones fiscalement benéficiaires-GPS-Tél...
a écrit le 10/06/2011 à 13:39 :
Pour connecter l'Asteroid, il ne faut pas nécessairement une clé 3G. Il est aussi possible de connecter l'autoradio via la connexion 3G d'un téléphone !
a écrit le 10/06/2011 à 9:34 :
faudrait (en plus) que les autoradio détectent les panneaux de limitation de vitesse, et auto-régule la vitesse de la voiture à la vitesse limitée ! ce secteur de marché est énorme! _ _ alors finis les impôts consentis; euh.... les amendes !
a écrit le 10/06/2011 à 7:50 :
Article très intéressant ! Toutefois Parrot le fait déjà avec l'Asteroid (et a justement les commandes vocales dont vous déplorez l'absence).
http://www.parrot.com/fr/produits/kits-mains-libres-Bluetooth-installes/parrot-asteroid

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :