Jeux vidéo : une charte professionnelle pour faire le meilleur choix

 |  | 395 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour améliorer l'information des consommateurs avant l'achat d'un jeu vidéo, une charte a été signée entre le secrétariat d'Etat chargé de la Famille, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (Sell), le site de sensibilisation PédaGoJeux et des distributeurs.

A l'approche de Noël, ceci permettra peut-être à certains parents de mieux choisir les jeux vidéo de leurs bambins. Le secrétariat d'Etat chargé de la Famille, le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (Sell), le site de sensibilisation PédaGoJeux et cinq enseignes de la distribution ont signé ce mardi une charte visant à promouvoir une meilleure information des consommateurs de jeux vidéo dans les lieux de vente.

Les distributeurs signataires de cette charte se sont engagés à améliorer la visibilité des normes d'âge et à les faire respecter grâce à la signalétique Pegi. Cette dernière est présente dans vingt-sept pays européens, classe les productions en cinq catégories (3 ans, 7 ans, 12 ans, 16 ans et plus de 18 ans) selon les populations auxquelles elles s'adressent. Des pictogrammes renseignent également sur leur contenu (sexe, drogue, violence...).

Les enseignes signataires veulent aller plus loin dans le conseil et éviter de heurter la sensibilité des enfants dans leur magasin. La Fnac, Auchan, Boulanger, Game et Carrefour vont former les vendeurs afin qu'ils maîtrisent la signalétique Pegi et ne plus diffuser de bandes-annonces de titres violents dans leurs rayons.

Par ailleurs, le Sell, qui représente les éditeurs de jeux vidéo en France, va réaliser un spot publicitaire d'information dont la diffusion à la télévision est prévue pour janvier. "Nous aurions pu le faire au moment des fêtes de fin d'année où beaucoup de ventes sont réalisées mais cela aurait été noyé dans le flot de publicités. Notre objectif est de faire un vrai travail de fond", a assuré Jean-Claude Larue, délégué général du syndicat.

De son côté, la secrétaire d'Etat chargée de la famille, Claude Greff, a déclaré : "j'ai voulu qu'un effort particulier sur l'information des parents et des enfants en matière de jeu vidéo soit fait par les acteurs de l'industrie et par les distributeurs". "Des actions en ce sens ont déjà été réalisées de manière isolée mais la signature de cette charte va plus loin car c'est un engagement collectif", selon elle. Elle a également précisé qu'un point d'étape sera réalisé chaque année, d'ailleurs, elle n'exclut pas des aménagements à la charte en fonction du bilan de son application.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2011 à 13:11 :
je ve chantte
a écrit le 13/12/2011 à 15:53 :
Il faut être miro pour ne pas voir la signalisation PEGI, c'est des logos énormes sur les boîtes.
La réalité c'est que le jeu vidéo est souvent fait pour les adultes et que beaucoup de parents prennent ça pour un jeu pour enfants alors que ça ne l'est pas pour de nombreux titres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :