Une année noire pour Olympus

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une perte nette de près de 50 milliards de yens vient achever une année particulièrement difficile depuis avril pour le groupe japonais Olympus. Sortant à peine d'une scandale financier majeur, le fabricant d'appareil photo et de matériel scientifique et médical a en outre souffert du séisme au Japon et de la conjoncture mondiale.

Olympus termine son exercice dans le rouge après en avoir vu de toutes les couleurs cette année. Le fabricant japonais d'appareils photos et de matériel électronique  annonce ce jeudi une perte nette de 49 milliards de yens (480 millions d'euros) pour l'exercice 2011-2012. 

En cause : des ventes en berne, des marges réduites et des charges exceptionnelles. Son profit opérationnel s'est ainsi replié de 7,5% à 35,5 milliards de yens (350 millions d'euros) notamment en raison de la forte hausse de la devise japonaise, considérée comme une valeur refuge dans cette période de crise sur les marchés."Les ventes de la division des télécommunications (société de distribution de téléphones portables) ont affiché des performances en hausse mais le chiffre d'affaires global a stagné à 848,55 milliards de yens (8,4 milliards d'euros) à cause des effets des catastrophes naturelles sur le segment des appareils médicaux (endoscopes), de la hausse du yen ou encore de la cession de l'activité des imprimantes à jet d'encre", indique ainsi Olympus dans un communiqué.

Malversations

Depuis le mois d'avril 2011, la marque a non seulement souffert de la conjoncture mondiale défavorable mais aussi des conséquences de la catastrophe de Fukushima et surtout d'un scandal financier. D'anciens hauts responsables du groupes ont en effet été reconnus coupables de malversations. Pendant plusieurs décennnies des pertes de plus d'1 milliard d'eurors avaient été camouflées. Une affaire qui a conduit à la nomination d'une nouvelle équipe dirigeante. Ces derniers se sont engagés à concentrer leurs efforts sur le coeur de métier du groupe : le matériel médical, les équipements scientifiques, et, bien sûr, les appareils photo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :