Avec All circuits, l’électronique made in France est de retour

 |  | 446 mots
Lecture 2 min.
pour pallier en partie la baisse de la production pour l’automobile en 2020, All circuits s’est diversifié sur l’alimentation électronique des pousse-seringues et des goutte-à-goutte à destination des hôpitaux et cliniques.
pour pallier en partie la baisse de la production pour l’automobile en 2020, All circuits s’est diversifié sur l’alimentation électronique des pousse-seringues et des goutte-à-goutte à destination des hôpitaux et cliniques. (Crédits : Reuters)
MEUNG-SUR-LOIRE (45). L’ETI loirétaine spécialisée dans les cartes électroniques, majoritairement pour l’automobile, vient de signer un mega-contrat de 200 millions d’euros sur quatre ans avec Renault. A la clé, une extension de 50% de ses capacités de production et le recrutement de 100 salariés.

All circuits fournira dans un avenir proche les calculateurs de contrôle de batterie pour les modèles électriques du constructeur français, déjà existants comme la Zoé, mais surtout en devenir. Pour réaliser ces cartes mères fabriquées jusqu'à présent par un fournisseur hongrois, le groupe prévoit une réorganisation à marche forcée de son navire amiral basé à Meung-sur-Loire aux sud-ouest d'Orléans. All circuits compte trois autres sites, à Bayonne, à Tunis en Tunisie et à Guadalajara au Mexique. Conséquence du gain du marché Renault, le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2021 à 21:40 :
Etant électronicien de métier, je trouve bien un certain retour, il se fabriquait tout de même quelques puces chez Alcatel avant la fermeture, on peut très bien s'y mettre, on n'a pas les machines, mais on a les chercheurs, les ingénieurs, les techniciens, les universités sans doute on peut acheter des lignes chinoises ou Coréennes prêtes à fonctionner rapidement.
Comme j'ai dit sur d'autres forum, avant de parler puces il faut fabriquer les wafers après avoir raffiné gràve les lingots surtout en 8 pouces, mais aussi les tailles au-dessus.
a écrit le 13/02/2021 à 11:59 :
Merci pour cet article si risible... Et comment la France peut elle promettre cela avec des usines de machines sans humains et des matières rares inexistantes sur notre pays et qu'il faut importer? Avez vous une seul entreprise qui se lance dans la fabrique de micro processeur qui manquent si cruellement?
a écrit le 12/02/2021 à 16:42 :
Ahhhhhhh !!!! L électronique made in France ... en dehors de STMicro (3/4 français à l'origine) et Dassault systèmes (au tout début, au temps d'ESD), point de salut.
Réponse de le 13/02/2021 à 12:01 :
Les société que vous parlez ont des ingénieurs qui conçoive des cartes électronique "théoriquement" puis la fabrique de ces cartes est faites hors de France... De plus ils ne produise pas de composants non plus...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :