Le robot CLOi de LG refuse de répondre lors de la présentation au CES

 |   |  303  mots
(Crédits : Reuters)
Le groupe sud-coréen LG voulait frapper fort lundi avec son petit robot à commande vocale au salon électronique de Las Vegas, mais CLOi n'était pas du tout de cet avis.

Alors qu'un responsable de LG tentait de faire la démonstration, lors d'une conférence de presse, de tous les talents de CLOi sur une scène du salon de l'électronique grand public, le CES, l'appareil a obstinément refusé d'obéir aux ordres.

Tout avait bien commencé pourtant entre David Vanderwaal, responsable marketing pour les États-Unis, et le petit robot blanc à la voix douce et aux yeux bleus, ressemblant au Wall-E du dessin animé.

"CLOi, quel est mon programme pour aujourd'hui ?", "Vous devez aller à la salle de sport à 10 heures", était la réponse de CLOi, ajoutant avoir programmé la machine à laver en cycle "vêtements de sport".

 Panique sur la scène

Fin de la conversation : le petit robot est ensuite resté muet, malgré les questions répétées par son interlocuteur, que ce soit à propos du linge ou du repas du soir.

"CLOi ne m'aime pas, visiblement", a tenté de plaisanter M. Vanderwaal, devant journalistes et analystes du secteur, tandis que des rires fusaient dans la salle.
"Même les robots ont leurs mauvais jours", a-t-il ajouté, dépité.

Ces démonstrations de produits technologiques, parfaitement millimétrées, sont toujours répétées abondamment avant le jour J. Un raté qui tombe d'autant plus mal que les robots intelligents et autres enceintes connectées pour la maison activées par commande vocale sont attendus comme la grande tendance de l'électronique grand public cette année.

Les robots du groupe LG, également fabricant d'électroménagers, sont censés notamment coordonner les différents appareils du quotidien: climatisation, machines à laver, réfrigérateurs... La concurrence est rude, la plupart des groupes technologiques travaillant aussi sur ce principe de "tour de contrôle" du foyer connecté et fonctionnant grâce aux avancées de l'intelligence artificielle.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2018 à 17:02 :
Il doit être timide devant autant de monde.
a écrit le 09/01/2018 à 16:40 :
Nous aurons l'air c... le jour où au lieu de freiner la voiture répondra que la machine à laver est pleine. On fera quoi , on appellera Game of Throne saison 88 ? assez de momeries, sinon le réel se venge.
a écrit le 09/01/2018 à 13:45 :
Là ça va le truc est tombé en panne lors d'une démonstration mais qu'en sera t il de mon véhicule autonome le jour où je traverse un passage à niveau et qu'il me fait le même coup ? Et si les portes sont bloquées je fais ma prière ?
Réponse de le 09/01/2018 à 16:02 :
Et qu'en sera-t-il le jour ou votre moteur thermique aura décider de vous lâcher en plein milieu d'un passage à niveau ? Pas plus improbable que votre exemple...
Réponse de le 09/01/2018 à 18:02 :
1) les moteurs thermiques sont developpes depuis plus de 100 ans. on a du recul et c est rare qu un moteur casse comme ca sans prevenir.

2) si ca arrive, c est simple, appuyez sur l embrayage avec l inertie vous arrivez a passer

Les voitures autonomes vont surement supprimer certains type d accident mais vont tout aussi surement en generer d autres (genre bug ou capteurs defectueux). et je parle meme pas du pb en cas de hacking ou de terrorisme (genre voiture qui vont deliberement s encastrer dans une installation seveso ou simplmenet s arreter pour bloquer la circulation sur le peripherique a paris)
a écrit le 09/01/2018 à 12:14 :
Pourquoi les humains ont besoin de «  tout programmer» ?

Que se passe t il si on veut changer de menu ? L’humain est émotionnel,intelligent,et toujours énergie et mouvement ... et surtout changeant donc l’humain est «  imprévisible »

C’est CLOI qui va devenir «  fou »😂 avec les humains le «  pôv »
a écrit le 09/01/2018 à 10:40 :
Les gens parlerons de plus en plus à leur cafetière avec un entonnoir sur la tête
a écrit le 09/01/2018 à 10:13 :
"Les robots du groupe LG, également fabricant d'électroménagers, sont censés notamment coordonner les différents appareils du quotidien: climatisation, machines à laver, réfrigérateurs..."

Bref de simples programmateurs qu'ils ne sont même pas foutus de faire fonctionner mon radio réveil est plus efficace mais nos hommes d'affaires n'auront pas honte de nous parler d'intelligence artificielle.

"Intelligence" d’hommes d'affaires ou de politiciens peut-être oui, pourquoi pas...

Car obéir n'est définitivement pas une preuve d'intelligence, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :