FrenchTech : l'appli de rencontres Happn part à la conquête de l'Asie

 |   |  231  mots
Happn revendique aujourd'hui plus de 6 millions d'utilisateurs dans le monde, contre 1 millions en décembre 2014.
Happn revendique aujourd'hui plus de 6 millions d'utilisateurs dans le monde, contre 1 millions en décembre 2014. (Crédits : Reuters)
L'application de rencontres a levé 12,5 millions d'euros pour se renforcer dans ses marchés européen et américain. Il compte également se développer dans les métropoles asiatiques où son concurrent américain Tinder est déjà présent.

Happn veut se donner les moyens de ne pas se faire distancer par l'américain Tinder. L'application française de rencontres a annoncé avoir levé 12,5 millions d'euro jeudi 1er octobre. Dix mois plus tôt, la société créée en février 2014 avait effectué une première levée de fonds de 8 millions d'euros.

"Happn va continuer son expansion vers de nouveaux marchés et innover avec de nouvelles fonctionnalités. De plus, l'entreprise va renforcer ses effectifs avec l'arrivée de seniors managers" déclare Didier Rappaport, CEO de Happn.

Concrètement la start-up française, qui permet grâce à la géolocalisation de mettre en relation des personnes qui se sont croisées, veut poursuivre son expansion internationale vers les métropoles asiatiques. Elle compte également "soutenir sa présence sur les marchés existants", c'est-à-dire, les grandes villes européennes et américaines.

Happn revendique 6 millions d'utilisateurs

En Asie, Happn aura fort à faire à Tinder. L'Américain, présent sur le continent depuis deux ans, y connait un succès important, notamment en Inde, rapporte le média coréen SBS.

Pour le moment, la concurrence de Tinder ne semble pas gêner l'expansion de Happn. Ce dernier revendique aujourd'hui plus de 6 millions d'utilisateurs dans le monde, contre 1 millions en décembre 2014. Le Français assure désormais gagner un millions de nouveaux fidèles chaque mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :