Méga alliance Bolloré-Alibaba dans l'automobile, le cloud, l'IA...

 |   |  401  mots
Le groupe Bolloré et Alibaba vont notamment explorer des possibilités de co-développement de solutions internet pour les voitures et bus électriques.
Le groupe Bolloré et Alibaba vont notamment "explorer" des "possibilités de co-développement de solutions internet pour les voitures et bus électriques". (Crédits : Reuters)
Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba et le groupe français Bolloré ont annoncé, ce lundi 2 juillet, avoir noué un "partenariat mondial" dans les domaines du cloud, de l'innovation et de la transformation numérique, ainsi que dans la logistique.

L'union fait la force, comme le dit si bien l'adage. Ce lundi 2 juillet, le groupe Bolloré a fait s'avoir qu'il s'associe avec le numéro un chinois de la vente en ligne Alibaba - qualifié "d'Amazon chinois" - pour développer "des projets communs" et explorer de "nouvelles opportunités commerciales". Concrètement, dans le cadre de cet accord, Alibaba Cloud, la branche d'informatique dématérialisée du géant chinois, fournira à Bolloré "des services de cloud, de big data, d'intelligence artificielle, de réseaux de diffusion de contenus et de solutions de contenus".

Développer des solutions Internet pour les véhicules

Dans un communiqué, les deux groupes ont indiqué qu'ils allaient étudier des possibilités de coopération dans les domaines du bus et de la voiture électrique, de l'autopartage et de la batterie électrique, domaines dans lesquels Bolloré a massivement investi, même s'il vient de subir un revers avec la résiliation du contrat Autolib', sa vitrine en région parisienne. Selon le texte, il s'agira notamment "d'explorer" des "possibilités de co-développement de solutions internet pour les voitures et bus électriques".

Alibaba, comme son rival Baidu (moteur de recherche) réalisent aussi d'importants investissements pour être à l'avant-garde du secteur de la voiture autonome, tablant sur la mise en circulation de véhicules 100% autonomes d'ici trois à cinq ans.

Par ailleurs, Bolloré Logistics et Cainiao Smart Logistics Network (l'activité logistique d'Alibaba) réfléchiront également sur "les opportunités de coopération entre leurs capacités, leurs hubs et leurs réseaux logistiques en Asie, au Moyen-Orient en Afrique et en Europe".

Des batteries au lithium dans des data centers

Enfin, les groupes chinois et français "étudieront la faisabilité" d'utiliser les batteries lithium métal polymère (LMP) de Bolloré dans les data centers (centres de données, en français) d'Alibaba.

"Nous sommes impatients de travailler avec Alibaba et ses filiales pour développer des activités dans nos marchés respectifs et joindre nos forces dans les autres parties du monde", a déclaré Cyrille Bolloré, directeur général de Bolloré Transport et Logistics, cité dans le communiqué.

De son côté, Simon Hu, le président d'Alibaba Cloud, s'est dit "fiers d'apporter notre cloud, notre big data et notre technologie d'intelligence artificielle au Groupe Bolloré ainsi que de soutenir son ambition d'être pionnier dans la transformation numérique".

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2018 à 22:26 :
pour info bisous papa

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :