Netflix déçoit en bourse mais continue son expansion

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La firme américaine de location de vidéos a publié des résultats en très forte hausse, mais en-deçà de ce que les investisseurs espéraient.

Une des étoiles montantes de Wall Street est-elle en train de pâlir ? C?est la question qui se pose après la chute de près de 10% de l?action de Netflix, à 253 $, un jour après l?annonce des résultats du second trimestre. Le loueur de vidéos en ligne et par courrier a pourtant livré des chiffres a priori flatteurs : le bénéfice net bondit de 55% (68 millions de dollars) et le chiffres d?affaires de 52% (789 millions de dollars).

Plus que les résultats, c?est en fait la stratégie de Netflix qui est mise en cause par les actionnaires : le loueur a en effet revu son offre tarifaire à la hausse aux Etats-Unis (de 10 à 16 $ mensuels) afin d?éponger les coûts importants liés aux achats de nouveaux contenus. "Il n?est pas évident de savoir dans quelle mesure Netflix va réussir à séduire et retenir les clients avec ces nouveaux prix" note Michael Pachter, analyste à Wedbush Security, cité par Bloomberg.

Cette hausse soudaine des prix a en effet été froidement accueillie par les utilisateurs. De plus, Netflix a confirmé qu?il n?y aurait que peu, voire pas du tout, de nouveaux clients pour le trimestre à venir. Une perspective qui marque un tournant dans l?histoire de l?entreprise, dont le nombre d?abonnés a crû de 65% passant de 15 à 25 millions de clients.

Netflix à la conquête du reste du monde ?

A moyen terme, les relais de croissance se situent donc en dehors des frontières nord-américaines. Et Netflix a besoin d?argent pour financer ses ambitions à l?étranger. Par exemple, le lancement en Amérique Latine, prévu pour ce second semestre 2011, a déjà coûté 10 millions de dollars de plus que prévu.

Après les deux continents américains, le groupe compte bien investir l?Europe début 2012, en investissant la Grande-Bretagne puis l?Espagne. Pour la France, l?implantation de Netflix ne se fera pas avant le second semestre 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :