Perzo, la messagerie cryptée anti-NSA choisie par Goldman Sachs et consorts

C'est un Français, David Gurle, ancien de France Télécom, qui a créé ce système destiné aux salles de marché. Les plus grands noms de la finance mondiale (JP Morgan, Deutsche Bank...) veulent remplacer l'actuel service de Bloomberg par cette application de messagerie permettant de dialoguer en groupe en toute confidentialité, secret des affaires oblige, grâce à un système de cryptage des messages.

2 mn

Ce service de messagerie va permettre aux traders de créer des conversations en duo ou en groupe et d'envoyer des messages privés à leurs clients ou d'échanger de façon confidentielle sur des analyses financières.
Ce service de messagerie va permettre aux traders de créer des conversations en duo ou en groupe et d'envoyer des messages privés à leurs clients ou d'échanger de façon confidentielle sur des analyses financières. (Crédits : Capture d'écran Facebook Perzo)

Le marché de la finance fait les yeux doux à Perzo. Goldman Sachs et une quinzaine d'autres banques internationales, dont JP Morgan Chase et Deutsche Bank ont annoncé mercredi 1er octobre qu'ils commenceront à utiliser ce service de messagerie dans les salles de marché. L'objectif: contester le monopole de l'agence d'informations Bloomberg.

     | Lire Bloomberg espionnait les employés de Goldman Sachs via ses terminaux

Ce logiciel va permettre aux traders de créer des conversations en duo ou en groupe, d'envoyer des messages privés à leurs clients ou encore d'échanger de façon confidentielle sur des analyses financières.

Le créateur, un ancien de France Telecom

Perzo, c'est l'histoire une start-up californienne créée il y a deux ans par David Gurle, un Français de 47 ans reconnu dans le monde des télécoms. Elle appartient désormais à la société Symphony, une société de gestion de fonds créée pour l'occasion par Goldman Sachs et consorts, dont cet ancien de France Telecom a été nommé PDG.

La recette de Perzo, c'est une confidentialité des conversations assurée par une technologie qui génère une nouvelle clé, un nouveau cryptage, à chaque message envoyé. Interviewé par Business Insider en novembre 2013, David Gurle se vantait que si la NSA demandait à voir les messages échangées via une discussion Perzo, et même s'il acceptait, elle ferait chou blanc. Selon lui, l'agence nationale de la sécurité verrait uniquement des messages brouillés. Et d'aller plus loin :

"Notre société ne peut voir ce que vous êtes en train de faire sur Perzo. Si vous perdez votre mot de passe, c'est pratiquement impossible pour nous de le retrouver."

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 20/11/2014 à 19:03
Signaler
@Yvan: il est exact que le gouvernement fédéral limite la taille des clés de chiffrement de messagerie a 512 bits, mais la plupart des opérateurs utilisent maintenant le chiffrement à 512 bits pour la seule "enveloppe" de ce qui a été baptisé des "ma...

à écrit le 02/10/2014 à 16:29
Signaler
"c'est pratiquement impossible" Soit, pratiquement possible...

à écrit le 02/10/2014 à 15:57
Signaler
Amusant, comme la "finance" a besoin d'obscurantisme...

le 06/10/2014 à 6:39
Signaler
cela fait des siècles que la finance se fait à l'abri des regards et cela n'est pas prêt de changer !

à écrit le 02/10/2014 à 15:56
Signaler
Qu'ils utilisent simplement iMessage d'Apple. Le FBI et le ministère de la Justice aux USA s'offusquent ces dernier jours parce que le niveau confidentialité est trop élevé et que le cryptage/décryptage se fait sur le terminal de l'utilisateur et App...

le 02/10/2014 à 16:08
Signaler
Jeu de dupes : le gouvernement US interdit les cryptages supérieurs à 512 bits. Il serait étonnant qu'une société US ou une autre d'un pays dominé par l'otan ne respecte pas cette loi.

le 06/10/2014 à 6:43
Signaler
Information mais aussi désinformation sont des outils maniés par tous les états. Car après tout il est peut être plus simple de mettre plus de moyens sur un "outil" "annoncé" comme très fiable.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.