En Chine, travailler plus pour gagner plus en mode « 996 »

VU DE CHINE. Le débat fait rage sur le rythme de travail « 996 » - travailler de 9 heures du matin à 9 heures du soir et cela, 6 jours par semaine -, mis en place par plusieurs grandes entreprises chinoises du secteur des nouvelles technologies.

3 mn

(Crédits : Reuters)

Récemment, le « 996 » dans le secteur Internet en Chine - travailler de 9 heures du matin à 9 heures du soir, et ce pendant 6 jours par semaine - a suscité de vifs débats qui ont pris une ampleur inédite dans le pays. Les plaintes contre ce rythme de travail sont d'abord apparues sur GitHub, site de partage de code informatique. Quelques personnages connus du numérique chinois, comme Jack Ma, fondateur d'Alibaba, ou Richard Liu, patron de JD.com, ont loué les bienfaits du « 996 » ou souligné l'importance d'être diligent et de se battre pour ses ambitions. Même s'ils ont également précisé que cela doit être un choix volontaire, leurs propos ont attiré les critiques de nombreux Chinois : « C'est de l'exploitation capitaliste », « Être collaborateur ou propriétaire d'une entreprise, c'est différent », ou encore, « On a aussi besoin de temps pour bien s'occuper de sa famille ! »...

Les autorités chinoises, quant à elles, ont rappelé que le droit des travailleurs doit être respecté et que le succès ne doit pas être acquis au détriment de la santé. En réalité, le « 996 », qui va à l'encontre de la loi du travail en Chine, est là-bas une pratique répandue dans les secteurs de l'Internet et de la high-tech. De plus, le travail effectué au cours des heures supplémentaires n'est pas toujours assez, ou même pas du tout, rémunéré.

La recherche de l'équilibre travail-vie pour les Millennials

D'une part, le travail et les efforts sont très valorisés dans la culture chinoise, comme l'illustre une expression chinoise Tian dào chóu qín, « le travail assidu sera toujours récompensé » ; ou Duo láo duo dé, « travailler plus pour gagner plus » (formule reprise en France par Nicolas Sarkozy). La concurrence reste d'ailleurs acharnée en Chine, du fait de sa grande population. S'y ajoute une forte pression sociale pour bien réussir dans sa vie, surtout à cause du prix excessif de l'immobilier, de l'éducation des enfants, qui peut être très coûteuse, et du système d'assurance maladie qui ne couvre pas encore l'ensemble des frais médicaux ni tout le monde.

Souvent, les Chinois souhaitent construire leur carrière et monter dans la hiérarchie le plus vite possible. D'autre part, les valeurs évoluent progressivement d'une génération à l'autre. En particulier, les jeunes nés dans les années 1990, enfants uniques de familles souvent aisées, sont devenus plus individualistes et n'acceptent plus de faire autant d'efforts que leurs parents. Globalement, ils travaillent plus par « plaisir » que par « nécessité de survivre ». Pour preuve : ils quittent en moyenne leur premier emploi au bout de 19 mois, comparés à 4 ans et 3 ans et demi, respectivement pour ceux qui sont nés dans les années 1970 et 1980.

La recherche de l'équilibre travail-vie devient ainsi une tendance irréversible et un nouvel enjeu économique et social dans l'Empire du Milieu. Pour un mode de développement plus serein et plus durable, les entreprises doivent désormais renforcer leur compétitivité, davantage par la productivité et l'efficacité que par le nombre d'heures travaillées. Toutefois, le chemin sera certainement long pour y parvenir.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 03/05/2019 à 17:48
Signaler
"Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit." Nietzsche

à écrit le 03/05/2019 à 9:18
Signaler
"Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit." Nietzsche

à écrit le 03/05/2019 à 8:59
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:57
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:57
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:56
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:56
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:56
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 03/05/2019 à 8:56
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ?

à écrit le 02/05/2019 à 18:45
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:44
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:43
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:42
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:42
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:41
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:41
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:41
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:40
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:40
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:40
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:40
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:40
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:39
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:39
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:39
Signaler
Bon maintenant que je vois que vous êtes là, que vous modérez ( lol !), faut que vous m'expliquiez en quoi ça: "Le blase, il ressasse, la retraite..... faut le comprendre, quel echec.... " n'est pas censurable svp ? Merci.

à écrit le 02/05/2019 à 18:07
Signaler
"Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit."Nietzsche

à écrit le 02/05/2019 à 9:02
Signaler
"Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu'il soit d'ailleurs ce qu'il veut: politique, marchand, fonctionnaire, érudit."Nietzsche Mais bon sous une dictature, surtout sur plus d'un milliard d'habitant...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.