Et si la Silicon Valley versait un dividende à tous les Californiens ?

 |   |  491  mots
Apple a bénéficié pour son iPhone de l'investissement effectué par l'armée américaine dans les technologies cellulaires, et des recherches du département de l'Énergie autour des batteries au lithium.
Apple a bénéficié pour son iPhone de l'investissement effectué par l'armée américaine dans les technologies cellulaires, et des recherches du département de l'Énergie autour des batteries au lithium. (Crédits : Reuters)
VU DE LA SILICON VALLEY. Cinquième économie mondiale, le bien nommé « Golden State » est l'État américain le plus prospère. Mais c'est aussi l'un des plus inégalitaires. Et les choses ne s'améliorent pas, au contraire. Verser un "dividende technologique" à tous les résidents permettrait de répartir les bénéfices financiers de ce boom technologique.

Au cours des dernières années, le boom des nouvelles technologies, qui a pour épicentre la Silicon Valley, a entraîné une explosion du nombre de personnes fortunées. La Californie compte plus d'un million de millionnaires, davantage que n'importe quel autre État. Mais le reste de l'économie californienne n'a pas crû dans les mêmes proportions. Ainsi, le salaire médian réel a stagné depuis les années 1980. Et les inégalités ont explosé. Un rapport du Public Policy Institute of California, un laboratoire d'idées californien, rapporte que les 10% des ménages les plus riches gagnent 10 fois plus que les 10% les plus pauvres. Un écart deux fois supérieur à ce qu'il était dans les années 1980.

Afin de répartir plus équitablement les fruits de la croissance de l'industrie des nouvelles technologies, Chris Benner, directeur du Santa Cruz Institute for Social Transformation, un laboratoire d'idées de l'université de Santa Cruz, propose, dans un rapport récent, de mettre en place un tech dividend pour tous les Californiens. Cette option consisterait à verser à chaque résident du Golden State une somme d'argent (le rapport ne donne pas de montant précis). Proche du revenu universel, cette...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2019 à 0:19 :
C’est une mauvaise idée : donner de l’argent , comme ça ,
Le mieux est de faire participer la population au développement de la région , par des formations , des emplois , un équilibre de vie a travers un emploi et non de l’argent «  facile ».
La vie a «  un sens ».
a écrit le 20/06/2019 à 8:50 :
Que 10% des ménages les plus riches gagnent dix fois plus que les 10% les plus pauvres n'est absolument pas choquant tant que les pauvres n'en souffrent pas physiquement et ne risquent pas leur vie du fait du manque d'argent mais hélas cela ne se passe pas comme ça bien souvent.

L'"inégalité" n'est pas un problème en soi, au contraire même je pense, c'est risquer directement sa vie (de multiples façons) parce que l'on manque d'argent qui en est un.
a écrit le 20/06/2019 à 8:35 :
Le fait que coexistent mendiants et milliardaires laisse l'espoir aux mendiants de devenir milliardaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :