Le CES 2021 entièrement virtuel, un défi pour tout le monde

 |  | 1340 mots
Lecture 7 min.
Covid-19 oblige, l'édition 2021 du CES, qui commence ce lundi 11 janvier jusqu'à jeudi 14, sera très différente. Pour la première fois, la caverne d'Ali Baba de l'innovation se tient de manière 100% virtuelle, sur une plateforme en ligne développée en urgence par la CTA avec Microsoft.
Covid-19 oblige, l'édition 2021 du CES, qui commence ce lundi 11 janvier jusqu'à jeudi 14, sera très différente. Pour la première fois, la caverne d'Ali Baba de l'innovation se tient de manière 100% virtuelle, sur une plateforme en ligne développée en urgence par la CTA avec Microsoft. (Crédits : Sylvain Rolland)
A cause de la pandémie, le CES 2021 se tient exclusivement en ligne, du 11 au 14 janvier, et voit son nombre d'exposants chuter de 4.500 à 1.500. La virtualisation du salon, une première pour un événement de cette ampleur, a représenté un vrai défi technique pour l'organisateur, la CTA. La France reste toutefois très bien représentée, même si les startups s'interrogent sur l'impact de leur présence.

Les hôtels-casinos pleins à craquer, les transports saturés, un brouhaha permanent du matin au soir dans les allées bondées du Las Vegas Convention Center et du Sands Expo, des conférences et rendez-vous business dans toute la ville... D'ordinaire, début janvier, la capitale mondiale du divertissement, Las Vegas, vit au rythme du CES. Le plus grand salon mondial de l'innovation, baromètre des tendances tech de l'année à venir, attirait ces dernières années plus de 45.000 exposants et plus de 170.000 visiteurs venus de tous les continents. Cinq jours de folie, épuisants pour tous, mais immanquables pour toute entreprise tech en quête de visibilité ou qui cherche à accélérer son business en rencontrant dans un même endroit la crème des distributeurs, industriels, grands groupes et investisseurs.  "Le CES est l'un des événements au monde qui joue le plus sur l'expérience. Les participants peuvent réellement voir, toucher et essayer les dernières innovations", a expliqué l'un des porte-parole de l'organisateur du salon, la Consumer Technology Association (CTA), qui organise le salon, lors d'un point presse.

La technologie à la rescousse, mais sans l'effet "waouh"

Covid-19 oblige, l'édition 2021 du CES, qui commence ce lundi 11 janvier jusqu'à jeudi 14, sera très différente. Las Vegas sera tranquille. Car pour la première fois, la caverne d'Ali Baba de l'innovation se tient de manière 100% virtuelle, sur une plateforme en ligne développée en urgence par la CTA avec Microsoft. "Si nous ne pouvons pas recréer la magie de Las...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/01/2021 à 11:19 :
Le titre est une peu une farce, non?

Car si il y a bien un domaine dans lequel la virtualisation est la clef c'est bien celui ci !
a écrit le 12/01/2021 à 8:32 :
De généraliser d'ailleurs la numérisation, la mise en place seulement virtuelle, de ces réunions serait vraiment une excellente nouvelle.
a écrit le 11/01/2021 à 20:51 :
La Direction d’orange est en deuil, pas de fiestas nocturnes à Las Vegas cette année. De toute façon Duhamel n’était pas dispo cette année
a écrit le 11/01/2021 à 19:54 :
Un CES virtuel pour une industrie du silicium qui l'est tout autant au regard des paper launch des concepteurs de puces... vivement les résultats trimestrielles!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :