Davantage de "fans" sur les réseaux sociaux chinois ? Il suffit de payer !

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
En Chine, une entreprise propose d'augmenter artificiellement le nombre de vos abonnés, moyennant finance.

"Qui auriez-vous tendance à suivre ? Quelqu'un avec 2.000 suiveurs ou avec 20.000 suiveurs ?" C'est la question que pose l'entreprise chinoise Yangcheng Media sur son site. Tous les adeptes des réseaux sociaux répondront en chœur "20.000" puisqu'il est effectivement admis qu'il faut avoir un certain nombre de fans pour se faire un nom sur la toile, et particulièrement sur les micro-blogs.

Une niche dans laquelle n'ont pas tardé à s'engouffrer certaines sociétés, comme l'entreprise Yangcheng Media, qui propose d'augmenter -artificiellement- vos abonnés par tranche de 100 pour un yuan (0,11 euros) et par conséquent, votre popularité.

40% des Chinois utilisent les services du micro-blogging

Dans un pays où la presse est muselée par les autorités - le nombre de sites Internet a chuté de 41% en 2010 en Chine -, les "micro-blogs" sont en effet le seul moyen pour les internautes chinois de communiquer et de diffuser des informations. Conséquence, la Chine compte 500 millions d'internautes et 40% d'entre eux possèdent un compte micro-blog, comme Sina.com ou Sohu.com.

Car dans l'Empire du Milieu, les stars du "micro-blogging" sont "made in China", pour cause de... censure. Facebook et Twitter sont en effet censurés depuis les émeutes qui ont fait trembler la région à majorité musulmane du Xinjiang, en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2011 à 10:46 :
Ah ? Parce que ce n'est pas pareil en France ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :