Les pirates informatiques s'attaquent aux préfectures françaises

 |   |  137  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a fait savoir, ce mardi que les sites internet de neuf préfectures avaient été piratées. Aucun élément d'importance cruciale n'a été exposée aux "hackers".

Les sites internet des préfectures de Charente, de Côtes-d'Armor, des Deux-Sèvres, des Hauts-de-Seine, des Landes, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Manche et du Pas-de-Calais ont été fermés, apprend-on, ce mardi auprès du ministère de l'Intérieur.

En effet, ces sites ont été victimes de piratages informatiques via une plateforme d'hébergement extérieure au ministère qui gérait ces neufs sites internet.

Cependant, le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet, s'est voulu rassurant, précisant qu'aucun élément d'importance stratégique n'a été piraté: "seuls des mots de passe administrateurs permettant uniquement de changer la physionomie des pages d'accueil ont pu, éventuellement, être dérobés".
Le ministère dénombre plusieurs centaines d'incidents de ce genre.

Suite à ces attaques informatiques, la Place Beauvau a déjà porté plainte.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :