Quel est le meilleur équivalent en français pour "networking" ou "liker" ?

 |   |  522  mots
Désormais, les internautes sont invités à enrichir la langue française via wikilf.culture.fr. Ce site, lancé par le ministère de la Culture et de la Communication, est collaboratif et offre la possibilité de proposer et définir certains termes, proposer des équivalents en français aux multiples termes anglo-saxons, etc...

"Brainstorming", "cloud computing", "ebook", "eReader"... Elle est longue la liste des termes anglo-saxons tirés d'univers très spécifiques de plus en plus utilisés par les médias sans réel équivalent en français. Or, dans le cadre de l'enrichissement de la langue française, tous ces termes sont déjà passés au crible d'experts (médecins, magistrats, informaticiens, ingénieurs,....) chargés de se mettre d'accord sur des équivalents en français. Après adoption de la Commission générale de terminologie et de néologie et approbation de l'Académie française, ces termes sont ensuite publiés au Journal Officiel et versés sur une base de données publiques (www.franceterme.fr). Plus qu'une simple traduction, ces experts doivent faire correspondre ces termes aux réalités contemporaines.

Exemples. Pour "brainstorming", ces experts sont tombés d'accord pour "remue-méninges" assorti de la définition suivante : "technique de groupe destinée à stimuler l'imagination des participants en vue de leur faire produire le maximum d'idées dans le minimum de temps". Autre exemple, "networking", terme lié au domaine télécommunications-Informatique, donne "réseautique" avec pour définition "ensemble des activités et des techniques destinées à créer, gérer, exploiter et utiliser des réseaux de télécommunication ou des réseaux d'ordinateurs.

Une encyclopédie virtuelle collaborative dédiée à la langue française

Face à la multiplication de ces termes, phénomène largement amplifié par l'utilisation des réseaux sociaux, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, via le ministère de la Culture et de la communication, a décidé d'associer les internautes à l'enrichissement de la langue française en lançant vendredi dernier,  wikilf.culture.fr. Façon Wikipedia l'encyclopédie en ligne alimentée par les internautes et les administrateurs, WikiLF (langue française) a pour but "d'associer les internautes à l'élaboration de ce vocabulaire et plus généralement à l'adaptation de notre langue aux réalités contemporaines". Ainsi, la diversité des propositions recueillies peut plus facilement aiguiller le travail des experts.

Chacun peut d'ores et déjà s'inscrire sur le site en tant que contributeur anonyme, régulier ou ponctuel et soumettre ses propositions aux autres contributeurs et aux experts. Actuellement, tout internaute est invité à se prononcer sur le choix du terme le plus approprié pour désigner une ville respectant les principes du développement durable. WikiLF pose également cette question : "vous paraît-il important de franciser ces trois termes : "networking" (travail en réseau), "community manager" (animation de réseaux sociaux), "liker" (plébisciter ou approuver par un clic un article, un produit, une image, un commentaire... Si oui, quelle notion nécessiterait prioritairement un équivalent français" ?

"Si la langue anglaise gagne du terrain (...) elle ne peut à elle seule incarner la variété des formes de pensées et des points de vue sur le monde. Il importe donc de continuer à forger dans sa langue d'origine, en l'occurrence le français, les idées et mots de demain", ajoute le ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2017 à 15:31 :
Pour le mot networking, j'aime assez la traduction faite par les québécois qui ont choisit de traduire par réseautage ou l'art de construire et cultiver son réseau de contacts.
a écrit le 27/09/2011 à 19:50 :
Bon c'est bien, mais pourquoi ne remplacer que les mots anglais? Après tout berger semble bien venir de Berg (montagne), donc renommons tous les bergers (nom de famille inclus) par montagnards, Wagon a du faire quelques aller-retours outre-Rhin, etc. Et par quoi remplacer jogging, tennis, boomerang, football, baby-sitting, jeans, bluff...
Et zut, faut virer aussi les mots d'origine grecque, et latines, non ? On va causer avec un vocabulaire de 1000 mots comme Cantona et Zidane ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :