Une agence de notation pour évaluer la fiabilité de vos amis sur Facebook ?

Simple blague ou opportunisme de mauvais goût ? Alors que la France s'apprête à subir une dégradation de sa note par les agences de notation, un site internet propose aux internautes de mesurer la solvabilité financière... de leurs amis.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

C'est bien connu : par temps de crise il faut se serrer les coudes... Mais pour le faire en toute connaissance de cause, pourquoi ne pas recourir à une agence de notation, comme le font les investisseurs ?

C'est en tout cas l'idée du site internet whosaaa.com ("Who's AAA ?" qui est AAA ?) qui se vante d'être la "première agence de notation financière sur facebook". Blague potache ou véritable projet ? Le service, dont le lancement est prévu ce lundi soir à minuit, reposerait sur une application facebook qui analyserait, grâce a des algoritmes "prenant en considération des éléments sociologiques et économiques" la solvabilité financière de vos contacts sur le réseau social. Selon quels critères ? Le site évoque notamment le niveau d'étude, le pays de l'utilisateur, le métier, les types de loisirs pratiqués, ainsi que le réseau d'amis.

Une fois les données analysées, Who's AAA attribuera en théorie une note à vos amis allant de AAA pour les "meilleurs" à D pour vos amis les moins solvables. Mais ce n'est pas tout : comme l'indique la copie d'écran ci-dessous, le service vous donnera même des conseils du type : "sortez untel de votre liste d'amis" si l'un de vos contacts semble peu fiable.

Avec de tels critères et de telles recommandations, on ne peut croire qu'à la blague. Mais qui est réellement derrière ce site, et quelle est la motivation de ses créateurs ?

Un buzz... pour du beurre

Grâce aux registre des noms de domaine, La Tribune a retrouvé l'homme à l'origine de l'initiative, Maxime Delmas. Un peu surpris, ce dernier a toutefois accepté de raconter ce qu'il lui est passé par la tête : "Il s'agissait d'une idée toute bête, dont je ne savais à vrai dire pas quoi faire. Finalement j'ai simplement monté le site, pour voir comment les gens réagiraient. Je voulais surtout tester les réactions."

Les réactions, justement, sont contrastées : "j'ai eu de tout, confie Maxime Delmas : des personnes choquées, qui ont trouvé l'idée intolérable ou illégale, d'autres plutôt amusés, ou qui se sont montrés ironiques."

En tout cas, le buzz est plutôt réussi selon lui, l'initiative ayant reçu l'attention de plusieurs sites internet dont minutebuzz.com, et même la presse suisse et italienne.

Mais ceux qui comptaient vraiment pouvoir noter leurs amis seront déçus. Car contrairement au compte à rebours affiché sur le site, qui annonce le lancement imminent du service ce soir à minuit, le site est en fait une coquille vide, qui se contentera de rediriger les visiteurs... vers le blog personnel de Maxime Delmas.

Se présentant sur les réseaux sociaux comme "passionné par les innovations dans le domaine du marketing et les idées originales de communication", il confesse volontiers l'opportunisme de sa démarche. "C'était un challenge pour moi, je voulais surfer sur l'actualité et créer un buzz, comme ça, pour voir. Et ça a marché, car la perte du triple A français est un thème qui fait parler les gens, c'est aussi un objet de dérision" explique-t-il.

Du haut de ses 21 ans, et salarié pour une société d'investissement, Maxime Delmas assure paradoxalement ne pas rechercher spécialement à se faire remarquer... même s'il avoue en toute franchise : "si ça peut rajouter une ligne sur le CV, c'est pas mal non plus"...

La note pour ce buzz ? "Ah ah ah", avec perspective négative.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ? Drôle ? Déplacée ? Choquante ? Inutile ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous.

Lire aussi...

Les sujets qui ont fait le plus de "buzz" sur Facebook en 2011

Les plus belles gaffes du monde de la finance

Les "start up" qui ont fait le buzz à la grand-messe "LeWeb11"

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.