Yahoo ! recrute son directeur d'exploitation chez Google pour 58 millions de dollars

 |   |  245  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après avoir débauché sa directrice générale Marissa Mayer chez son grand concurrent au mois de juillet, Yahoo! s'est offert lundi Henrique de Castro, spécialiste de la publicité sur Internet, qui prend la tête de la direction d'exploitation.

Décidément, Yahoo! n'en finit plus de faire ses emplettes chez son concurrent Google. Lundi, le groupe Internet américain a annoncé le nom de son nouveau directeur d'exploitation. Celui-ci s'appelle Henrique de Castro. Ex-Google, ce spécialiste de la publicité sur la Toile a été débauché pour un montant représentant potentiellement quelques 58 millions de dollars, d'après un document des autorités boursières américaines. Celui-ci prendra ses fonction le 23 janvier au plus tard.


Cette nomination intervient quelques mois après un autre transfert faramineux. En juillet dernier, Yahoo! a en effet offert un pont d'or à sa nouvelle directrice générale Marissa Mayer pour la décider à quitter Google dont elle était l'une des dirigeantes. Et ce, pour un montant de plus de 90 millions de dollars sur cinq ans. Celle-ci doit gagner un salaire annuel de un million de dollars auquel s'ajoute une prime de performance de deux millions de dollars par an si elle atteint ses objectifs, qui ira jusqu'à quatre millions de dollars si elle les excède, d'après son contrat de travail publié sur le site de la Commission des opérations de Bourse (SEC).


12 millions de dollars de prime en actions
 

"En tant que membre des hauts dirigeants de Yahoo! vous recevrez également une prime en actions de 12 millions de dollars, dont 50% en actions et 50% en options d'achats d'actions" qu'elle pourra exercer dans trois ans, détaillait alors le document remis alors à la SEC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2012 à 16:39 :
Et si Yahoo n'est pas redressé, sur que l'un comme l'autre s'ils sont remercié ont du négocier un parachute doré.
Crise après crise et malgré les promesse des politiques rien ne change.
Réponse de le 31/05/2014 à 8:19 :
Je souscris a ce triste constat - stress et sedentarite, cela fait un cocktail dangereux. Au bord de la retraite, je ne pense pas que je vais en profiter longtemps. Les syndicats ne s'interessent pas aux employes des TPE liberales....vous savez, ceux qui n'ont meme pas les moyens de se payer une mutuelle...mon metier ? Employee de bureau chez des avocats.
a écrit le 16/10/2012 à 9:36 :
La crise, quelle crise ? Les salaires sont plutôt bons !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :