Netflix améliore son offre en piratant les pirates

 |   |  257  mots
La vidéo à la demande ne demande ni téléchargements ni gestion de fichiers.
La vidéo à la demande ne demande ni téléchargements ni gestion de fichiers.
Loin de se plaindre du téléchargement illégal, le célèbre service de vidéo à la demande Netflix l’utilise pour estimer les séries les plus populaires. Une façon de mieux servir ses utilisateurs.

Le téléchargement illégal a du bon. Et pas seulement pour ses utilisateurs. Torrent Freak met effectivement en avant l'intérêt des sites illégaux de téléchargement pour Netflix, célèbre service de vidéo à la demande. Le site rapporte le témoignage de la responsable des achats de l'entreprise, Kelly Merryman, qui explique que Netflix se sert des sites illégaux de téléchargement pour connaître les séries les plus populaires auprès des internautes. Et ainsi adapter leurs offres.

Prison Break aux Pays-Bas

Torrent Freak cite en effet Kelly Merryman qui explique que « pour acheter des séries, [ils regardent] lesquelles sont populaires sur les sites de piratage ». Ainsi, Netflix a récemment acheté la série Prison Break pour ses internautes des Pays-Bas, après avoir remarqué que c'était une des séries les plus téléchargées du pays.

Netflix ou BitTorrent ?

Non seulement les sites illégaux de téléchargement permettent à Netflix de repérer ce qui plaira à ses utilisateurs, mais ces sites leur permettent également de se positionner, en comparaison. En effet, alors que la vidéo à la demande ne demande ni téléchargements ni gestion de fichiers, Netflix entend récupérer les internautes des sites pirates. Le PDG de Netflix remarque alors que « c'est tellement plus simple que de télécharger via BitTorrent. Vous n'avez pas à gérer de dossiers, à télécharger ou à déplacer les fichiers. Il suffit de cliquer et de regarder ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2013 à 16:49 :
he oui, ils sont moins cons que nos moines copistes du DVD chez Netflix. si le client a une solution legale facile, il va pas pirater. Mais allez expliquer ca a nos "ayant droits" et a leurs sbires (Lescure, Mitterrand (l amateur de gamins thai, pas l ex president))
En france on va aller vres une hadopi 2.0 made in CSA

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :