Le patron de Facebook achète à prix d'or son voisinage pour protéger sa vie privée

 |   |  380  mots
Mark Zuckerberg, 29 ans, aurait fait acheter quatre maisons près de la sienne à Palo Alto pour préserver sa tranquillité.
Mark Zuckerberg, 29 ans, aurait fait acheter quatre maisons près de la sienne à Palo Alto pour préserver sa tranquillité. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Mark Zuckerberg se serait offert pour quelque 30 millions de dollars les quatre propriétés entourant sa demeure californienne pour assurer sa tranquillité. D'autres milliardaires avant lui ont pu se permettre le même type de mesure radicale...

Le fondateur de Facebook tient à sa vie privée. Pour la protéger, Mark Zuckerberg aurait déboursé 30 millions de dollars pour acheter les maisons situées à proximité de sa demeure de Palo Alto en Californie.

La perspective de voir l'un de ses voisins utiliser sa notoriété à des fins mercantiles l'aurait fait frémir. Un développeur envisageait en effet de s'offrir l'un des terrains jouxtant celui du jeune entrepreneur pour y construire une maison et la vendre comme étant "la porte à côté de celle de Mark Zuckerberg", rapporte le San José Mercury News, un journal local. 

A Crescent Park, les prix flambent

Les quatre propriétés situées autour de sa maison de 875 m2 auraient été vendues depuis décembre 2012 à la compagnie qui gère notamment le patrimoine immobilier du patron de Facebook. L'une d'elle aurait coûté 14,5 milliards de dollars. Un montant largement supérieur au marché.

En effet, le prix maximum  des maisons actuellement en vente dans le quartier de Crescent Park - où se trouve la maison de Mark Zuckerberg - atteint 3,5 ou 4 millions de dollars, selon plusieurs comparateurs de prix immobilier (comme celui du site spécialisé Zillow, ou encore celui de Yahoo).

Dans cette partie de Palo Alto, le prix médian d'une maison avoisine plutôt les 1,8 millions de dollars. Une autre demeure du quartier a cependant été vendue pour 10,5 millions de dollars en septembre, d'après une autre publication régionale à l'origine de ce "scoop", le Silicon Valley Business journal. 

L'histoire a fait d'autant plus de bruit outre-Atlantique qu'elle intervient quelques jours après la suppression d'une option sur le réseau social. Désormais rendre son profil "invisible" par le moteur de recherche de Facebook n'est plus possible. 

Extensions de domaines

Mais l'entrepreneur de 29 ans n'est pas le premier à faire ainsi le "ménage" autour de ses terres pour s'assurer un peu de tranquillité ou étendre leurs propriétés. A Palo Alto toujours, le co-fondateur de Google, Larry Page s'est offert des terrains jouxtant les siens pour pouvoir agrandir sa maison, comme l'indiquait alors le Palo Alto Weekly.

De son côté, Larry Ellison, le patron d'Oracle, a lui déboursé quelque 250 millions dollars pour acheter des propriétés à la douzaine sur la plage de Malibu. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2013 à 16:22 :
"L'une d'elle aurait coûté 14,5 milliards de dollars. " // Erreur?? Ca fait cher la baraque!
Réponse de le 14/10/2013 à 16:53 :
Il a dû acheter la ville entière....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :