L'Autorité de la concurrence va enquêter sur la publicité en ligne

 |   |  353  mots
Le marché de la publicité en ligne en France représentait un peu plus de 3 milliards d'euro en 2015.
Le marché de la publicité en ligne en France représentait un peu plus de 3 milliards d'euro en 2015. (Crédits : Reuters)
Le régulateur va enquêter sur le secteur de la publicité en ligne et rendra son avis d'ici un an. L'Autorité de la concurrence va notamment se pencher sur les pratiques de Google et Facebook.

Bannières, vidéo publicitaires, recherches suggérées...difficile aujourd'hui d'échapper à la publicité en ligne. Ce secteur, dominé par des poids lourds tels que Google et Facebook, intéresse fortement l'Autorité de la concurrence. Ce lundi, elle a annoncé l'ouverture d'une enquête qui débouchera d'ici un an sur des recommandations voire sur l'ouverture d'enquêtes antitrust.

     Lire aussi: 83% des Français irrités par la publicité en ligne

Bruno Lasserre, le président de l'autorité explique qu'il s'agira de "savoir si la concurrence s'exerce de façon satisfaisante sur ce marché. [...] On veut garder un écosystème qui présente une chance pour l'innovation, qui donne un avenir au startups".

Intégration verticale et conflits d'intérêts

Le régulateur va s'intéresser tout particulièrement au degré d'intégration verticale de la publicité en ligne, l'exemple le plus criant étant celui de Google. En effet, le géant américain possède DFP, une plateforme pour optimiser l'inventaire publicitaire d'un éditeur, mais aussi Adexchanges, une place de marché. Il a aussi lancé un service de DMP (data management platform) pour permettre aux clients de gérer leurs données et de les enrichir.

L'Autorité de la concurrence étudiera également la publicité sur les réseaux sociaux pour déterminer s'il s'agit d'un marché distinct des autres formes de pub. Et elle cherchera à vérifier des informations ayant filtrées dans la presse sur des restrictions de collecte de données imposées par Google, Yahoo!, ou encore Facebook vis-à-vis des DMP.

Un marché de plus de 3 milliards d'euros

 Pour Bruno Lasserre, cette enquête, "c'est un travail de très grande ampleur." A ce stade, a-t-il poursuivi, cela reste "une enquête dans un cadre coopératif". Autant dire que l'autorité ne pourra pas procéder à des perquisitions.

D'après le syndicat des régies de l'Internet (SRI), le chiffre d'affaires de la publicité en ligne en France a atteint 3,216 milliards en 2015, un chiffre en progression constante. Depuis 2012, le CA a grimpé de plus de 500 millions d'euros, ce qui représente une hausse de 19%.

 (avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2016 à 3:12 :
Peu importe ce que l'Autorité décidera sur la publicité en ligne, d'une part les consommateurs sont exaspérés d'être agressés par les publicités dès qu'ils ouvrent leur écran, de plus le marketing numérique a évolué et touche maintenant le référencement naturel et les médias sociaux.
http://www.challenge-action.com/marketing-numerique-electronique-digital/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :