Pourquoi le géant chinois Bytedance lance son moteur de recherche

 |   |  564  mots
Lancée en 2012 en Chine, ByteDance a levé plus de 4 milliards de dollars depuis sa création.
Lancée en 2012 en Chine, ByteDance a levé plus de 4 milliards de dollars depuis sa création. (Crédits : Reuters)
Bytedance, licorne la plus valorisée au monde (75 milliards de dollars), a lancé lundi son propre moteur de recherche en Chine. Cette annonce arrive au moment où le groupe planche sur un smartphone et tente de s'imposer comme un géant de l'Internet chinois.

Pour s'imposer comme un géant de l'Internet chinois, Bytedance continue sa diversification tous azimuts. Après avoir développé des applications allant du divertissement au e-commerce, en passant par l'actualité, le groupe a annoncé lundi le lancement d'un moteur de recherche en Chine. Baptisé Toutiao Search, ce moteur sera directement intégré dans Toutiao, l'une de ses premières applications phares lancée en 2012. Semblable à "Google Actu", il est l'un des agrégateurs d'actualités le plus utilisé en Chine, où il est installé sur 240 millions de smartphones actifs, selon le cabinet iResearch.

Si le nom de cette startup est inconnu du grand public en Europe, ByteDance enchaîne pourtant une myriade de records. Elle est la licorne la plus valorisée au monde (75 milliards de dollars), devant le "Uber chinois", Didi (56 milliards de dollars) et le fabricant américain de cigarettes électroniques JUUL Labs (50 milliards de dollars). Lancée en 2012 en Chine, ByteDance a levé plus de 4 milliards de dollars. Sa recette magique : développer des applications populaires, comme témoigne le succès planétaire de son application musicale Tik Tok, dopées à l'intelligence artificielle.

Lire aussi : L'incroyable succès de Tik Tok, l'appli que Facebook veut copier

S'imposer face à Baidu, le "Google chinois"

Google étant censuré en Chine, le marché de la requête y est actuellement dominé à 76% par le géant local Baidu - le reste étant principalement réparti entre Sogou (dont Tencent est actionnaire) et Shenma (Alibaba). Bytedance va donc tenter de grappiller des parts de marché en s'appuyant sur son écosystème d'applications déjà très fourni et sa base d'utilisateurs massive - l'application Tik Tok est utilisée à elle-seule par 500 millions d'internautes actifs par mois.

Toutiao Search proposera à la fois des résultats - censurés - tirés d'Internet et de ses propres applications, permettant ainsi de booster le trafic de ses services. Pour développer son propre moteur de recherche, Bytedance est allé recruter chez la concurrence. Sur les derniers trimestres, le groupe chinois aurait déjà recruté plus de 100 personnes anciennement employés par Google, Microsoft et Baidu, selon TechCrunch.

Un smartphone Bytedance en préparation

Le lancement de Toutiao Search arrive au moment opportun où Bytedance souhaite développer son propre smartphone. Après des mois de rumeurs, le groupe a confirmé en janvier dernier avoir acheté des brevets auprès du fabricant chinois de smartphones Smartisan pour créer son modèle. Une première pour le groupe, qui se cantonnait jusqu'ici au développement d'applications. Aucune précision n'a été donnée quant à une éventuelle date de sortie. Le groupe a cependant souligné que le smartphone serait dédié au marché chinois.

En parallèle, Bytedance planche également sur un service de streaming musical payant pour concurrencer Spotify et Apple Music. Sa cible : les marchés émergents, où les deux leaders du secteur sont encore très peu présents. ByteDance devrait lancer cette nouvelle application à l'automne, dans une poignée de territoires, principalement des pays en développement où les services payants de streaming n'ont pas encore séduit un large public. Avec plus d'un milliard d'habitants, l'Inde fait figure des premiers pays visés puisque ByteDance a obtenu des accords de licence avec T-series et Times Music, deux des plus grands labels locaux.

Lire aussi : Streaming : la licorne chinoise ByteDance veut concurrencer Spotify et Apple Music

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2019 à 14:40 :
Huawei est grillé, la Chine a les moyens de générer un autre colosse dans le domaine du smartphone et surtout un système d'exploitation digne de ce nom, un concurrent sérieux à android passoire de données ne serait pas du luxe et permettrait en plus de redorer leur blason.

La qualité les gars, la qualité c'est ça l'air du temps, profitez en !
Réponse de le 12/08/2019 à 16:42 :
Huawei est grillé ? tu rigoles ou quoi ! CA est en progression à 2 chiffres même avec une pression américaine qu'aucune société ne peut supporter ! celui qui ne te tue pas te rend plus fort !! attends toi voir Huawei partout dans quelques années.
Réponse de le 13/08/2019 à 8:58 :
Ce serait stupide de la part des chinois, par contre de monter une autre multinationale dégagé des doutes des autorités européennes, et la Chine a largement la puissance pour le faire, leur permettrait de repartir à la vitesse grand v.

On voit que vous ne connaissez pas les américains, les chinois eux sont plus malins hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :