Fin de la publicité sur France Télévisions : Copé veut en rediscuter, Chatel pas vraiment

 |   |  538  mots
"Je mets en débat l'idée de ne pas supprimer la publicité en journée et je souhaite qu'un groupe de travail soit constitué pour l'évaluer", a annoncé le président du groupe UMP lors d'une table ronde à l'Assemblée nationale.

Le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale, Jean-François Copé, a confirmé ce mercredi vouloir "mettre en débat" le projet de suppression totale de la publicité (donc avant 20 heures) sur France Télévisions fin 2011.


"Je mets en débat l'idée de ne pas supprimer la publicité en journée et je souhaite qu'un groupe de travail soit constitué pour l'évaluer", a-t-il annoncé lors d'une table ronde à l'Assemblée nationale à laquelle participaient des dirigeants de France Télévisions, de groupes audiovisuels privés (TF1, M6, Canal+) et de régies publicitaires (TBWA, Omnicom Media Group).
 

Il souhaite que les députés de l'opposition participent à ce groupe de travail. Surtout, il veut aller vite :  "il faut se poser la question dès maintenant. Répondons y assez vite. Il n'est pas opportun d'attendre la clause de revoyure prévue en mai 2011."
 

La publicité a disparu des écrans de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5...) après 20 heures depuis début 2009, en vertu de la volonté de Nicolas sarkozy entérinée par la loi sur l'audiovisuel public de mars 2009.  Ce texte prévoit également la disparition des spots publicitaires avant 20 heures à partir de 2011 avec une clause de revoyure.

Jean-François Copé estime que la suppression de la publicité en journée "n'a pas le même impact" que le soir, mesure à ses yeux d'un caractère '"extrêmement positif en termes de programmation et d'horaires".
 

La proposition du patron des députés de la majorité aurait une conséquence immédiate : la possible remise en cause de la vente de France Télévisions Publicité que doit racheter Lov Group de Stéphane Courbit associé à Publicis. Jean-François Copé reconnait lui-même qu'en cas de remise en cause de la fin de la publicité avant 20 heures,  "la procédure d'ouverture du capital de France Télévisions Publicité (FTP) ne pourrait pas se faire dans les mêmes conditions".

Cette cession suscite déjà la polémique en raison des activités de producteurs télés de Lov - qui contrôle notamment la société de production de Nagui, animateur sur France 2 et France 4 -, de ses liens avec Alain Minc, proche conseiller du Président de la République qui lui aurait soufflé l'idée de la fin de la publicité sur France Télévisions, et dans une moindre mesure de publicitaire de Publicis. Sur ce point,  Jean-François Copé considère tout de même que ce "n'était pas au législateur de remettre en question le choix" de France Télévisions et s'est dit "choqué par le procès d'intention fait au consortium sélectionné".

Le moins qu'on puisse dire, c'est que la proposition de Jean-François Copé ne suscite pas l'enthousiasme du gouvernement. Son porte-parole Luc Chatel a répondu ce mercredi : "à ma connaissance, le gouvernement n'a pas modifié ses intentions, c'est-à-dire de mettre en oeuvre la loi telle qu'elle a été votée en mars 2009 et cette loi prévoit la suppression de la publicité sur le reste de la journée à partir de novembre 2011, c'est-à-dire au moment de l'extinction de la télévision analogique".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2010 à 18:41 :
La pub envahit de plus en plus nos vies et nos cerveaux, et M Copé semble vouloir faciliter cette prolifération coûteuse et nuisible .
Car les Français payent chaque année environ 6,5 milliards d'euros de trop en achetant des produits renchéris par les frais de publicité télévisuelle.
En supprimant la pub TV, nous économiserions tous les ans 6,5 milliards d'euros dont nous pourrions consacrer 3,5 milliards pour des abonnements aux chaînes qui nous plairaient; cela remplacerait les 3,5 milliards d'euros de ressources publicitaires des chaînes publiques et privées.
-Nous aurions ainsi 3 milliards d'euros supplémentaires dans nos porte-monnaie chaque année.
La suppression des pub TV nous apporterait bien d'autres avantages:
-le temps de spots publicitaires ainsi économisé serait occupé par des émissions plus utiles ou divertissantes
-les émissions ne seraient pas saucissonnées par des spots qui cassent le suspens, entre autres dégâts causés aux émissions
-la qualité et la diversité des émissions seraient moins nivelées par le bas pour obtenir les gros scores d'audimat. Car comme le disait caricaturalement le PDG de TF1 M Le Lay, les chaînes publicitaires sont là pour fournir aux publicités du temps de cerveau humain disponible (le volume sonore des spots est 2 fois plus fort que la moyenne des émissions et la fréquence sonore étudiée, pour que la pub inonde mieux vos cerveaux)
-les téléspectateurs ne seraient plus trompés par la pub TV, dont la base est de faire croire que le produit encensé est meilleur en omettant ses défauts
-les informations sur les produits ne nous seraient plus imposées sous forme tendancieuse comme à la télé, obligeant à partir ou à zapper pour échapper à l'endoctrinement. Nous pourrons choisir de les consulter ou non (comme dans un journal , en ne les lisant pas, ou sur internet, en les supprimant d'un clic)
-nous ne serions pas détournés des bons produits par la pub TV qui fait l'apologie des productions de masse (gros budgets obligent), aux dépens des productions ou services plus artisanaux généralement meilleurs et assez souvent moins chers
-il y aurait moins de délocalisations donc de chômage, car ce sont plutôt des grosses entreprises étrangères, ou françaises très importatrices qui profitent de la pub TV (gros budgets obligent)
-les firmes engloutissant moins de moyens pour cette guerre économique que mène la pub, elles pourraient plus se consacrer à la recherche pour l'amélioration de leurs produits
-les téléspectateurs et surtout nos enfants seraient moins entraînés à devenir arnaqueurs par l'exemple de cette activité qui prône sans l'avouer la tromperie et qui fait préférer de fausses apparences plutôt que la vérité
-il y aurait moins de sommes obscènes touchées par des stars pour une apparition sans valeur informative, quelle est en effet la qualification d?un acteur pour promouvoir une boisson ou une couche culotte. Ce sont encore des exemples d'arnaques ou d'activités trop payées, mauvais pour nos enfants et un spectacle démotivant pour ceux dont le travail est plus utile à notre société mais moins rémunéré.
Malheureusement de plus en plus de politiciens ont intérêt ou ont des amis intéressés à ce que l?escroquerie de la pub télé prolifère.
a écrit le 07/04/2010 à 12:26 :
la publicité va continuer à bien vivre, la crise est génératrice d'efforts de budgets publicitaires, DONC il faut absolument ALLEGER le BUDGET de l'ETAT et faire payer la pub sur France télévision - ET si TF1 en a moins qu'avant, il faut que TF1 se pose avant la question de savoir pour quelles raison les télépspectateurs la fuient de plus en plus, par exemple probablement a cause de ses émissions dégradantes et stupides, infantilisantes.
a écrit le 07/04/2010 à 11:45 :
enfin un peu de clairvoyance,la pub maintenu avant 20h ce srait une bonne solution à moins que les possesseurs de télévision acceptent de payer de plus en plus,meme s'il ne regardent que les chaines gratuites!!!!
a écrit le 07/04/2010 à 9:43 :
a la base, c'est une directive européenne qui n'avait pas obligatoirement à etre transposé en france.il faut savoir que france television respectait deja plus le telespectateurs en ne coupant pas le film du soir par une page de pub.depuis 2009, tf1, m6 etc....ont obtenus d'augmenter la coupure pub et le nombre de coupures pendant le film dusoir.de plus, sous le regne du president du pouvoir d'achat, la redevance a grimpé de 112 a 118 euros.desormais il est convenu de rachete via des amis fidele du president la regie pub puisque tf1 et consort voient leur recettes pubicitaie diminué 'et oui, le francais redevable de la redevance n'aime pas la pub durant son film donc privilégie france television ou canal+.bonjour, les previsions des gugus qui ont etudié le comportement des redevables
a écrit le 07/04/2010 à 8:53 :
ou avez vou vu qu'il n'y avait pas de pub après 2O . sur france 2 et 3 (assurance, téléphonie ect..) à moins que n'ayons pas les mêmes programmes.
a écrit le 07/04/2010 à 8:52 :
Copé, c'est Dieu le Père?...Est-ce à lui de décider pour tous?!....Quelle très cocasse république!.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :