Vivendi se désengage totalement de NBC Universal pour 3,8 milliards de dollars

 |   |  312  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe français annonce ce mercredi avoir cédé le solde de sa participation dans le groupe de médias américain NBC Universal à l'autre actionnaire General Electric (GE), pour 3,8 milliards de dollars.

Vivendi a annoncé ce mercredi avoir cédé l'intégralité de sa participation de 20% dans NBC Universal à l'américain General Electric, opération qui doit permettre au français de se lancer dans le rachat à 100% de SFR.

Dans un communiqué, Vivendi indique avoir vendu à GE ses 12,34% restants dans NBC Universal pour 3,8 milliards de dollars (2,77 milliards d'euros). La transaction permet au groupe français d'empocher au total 5,8 milliards de dollars (4,24 milliards d'euros) sur la cession de ses 20% dans NBC.

Cette transaction était capitale pour Vivendi. Elle était en effet le dernier verrou avant d'entamer des discussions avec Vodafone pour le rachat des 44% du britannique dans l'opérateur des télécommunications SFR, estimés entre 7 et 8 milliards d'euros en numéraire. Contacté par Reuters, un porte-parole de Vivendi n'a pas voulu dire si le groupe avait débuté les négociations avec Vodafone.

A la Bourse de Paris, l'action Vivendi progressait de 0,02% à 21,83 euros vers 9h10. Cette transacfion était effectivement attendue depuis l'annonce du mariage entre le câblo-opérateur américain Comcast et le groupe audiovisuel et de cinéma NBCU en décembre 2009. La sortie de Vivendi de NBCU avait été négociée à ce moment. Le feu vert définitif des autorités américaines donné la semaine dernière au mariage Comcast / NBCU était la dernière étape avant que le groupe français de télécoms et de médias touche son chèque.

En dehors du rachat des part de Vodafone dans SFR, qui ne se fera que si Vivendi et le britannique trouvent un accord sur le prix, le groupe de Jean-Bernard Lévy pourrait accélerer ses investissements dans les télécoms dans les pays émergents. Le rachat des 20% de Lagardère dans le capital de Canal Plus est aussi sur la table. Une opération qui pourrait représenter entre 1 et 1,5 milliard d'euros. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :