Les vétérans du PAF en mission pour redresser France 3

 |   |  522  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Patrick de Carolis et Patrick Poivre d'Arvor sont chargés de donner une nouvelle image à la chaîne. L'objectif : enrayer la chute, et remonter vers les 10% d'audience.

C'est dans les veilles marmites que l'on fait les meilleures soupes. Le nouveau directeur de l'antenne et des programmes, Thierry Langlois, a décidé de faire appel à des vétérans de la télévision, capables d'incarner France 3 et son public majoritairement composé de quinquagénaires. L'enjeu: enrayer la chute des audiences (France 3 est tombée 9,2 % de part d'audience en octobre, soit 0,2 point de moins qu'en septembre) et se « rapprocher ensuite de la barre des 10 % ». France 3, qui a les effectifs les plus importants et la grille la plus onéreuse du groupe France Télévisions (820 millions d'euros en 2011, contre 810 millions pour France 2), pourrait finir par avoir du mal à justifier ses dotations publiques. Un danger qui inquiète à la fois dirigeants et syndicats.

« Classe Publique »

Patrick Poivre d'Arvor sera donc chargé d'animer « Classe publique » un grand magazine de société, et qui prend pour référence « La marche du siècle ». On teste un premier numéro avant la fin de l'année », indique à « La Tribune » Thierry Langlois. Autre revenant : Patrick de Carolis, l'ancien président de France Télévisions, pourtant évincé par Nicolas Sarkozy au profit de Rémy Pflimlin. « Il s'agit de retrouver un grand prime culturel très événementiel, comme en son temps "Le grand échiquier". L'idée, c'est d'étudier comment les artistes éclairent le monde », explique le transfuge du CNC. L'originalité : le programme prendra la forme d'un documentaire. Deux épisodes sont prévus au premier semestre 2012. Les deux émissions doivent dépasser les 10 % d'audience. Mireille Dumas fait aussi son retour. De son côté, Cyril Viguier ne sait pas encore s'il va passer l'hiver. Après des sursauts à 6,8 %, « Vendredi sur un plateau » est retombé à 4,4 %, en dessous des 8 % spécifiés dans la clause d'audience de l'animateur. « Nous verrons à la fin du mois si nous maintenons l'émission en janvier », assure Thierry Langlois. Cyril Viguier a deux épisodes pour se refaire.

Le reste de la grille sera maintenu, même si la direction des programmes n'exclut pas des réaffectations d'horaire en fonction des décisions qui seront prises à France 2, notamment sur les programmes de Jean-Luc Delarue et Elizabeth Tchoungui, aux résultats insuffisants. France 3 tente aussi de faire des économies. Elle renégocie ainsi le coût de l'émission du matin de Laurent Boyer, dont les montants ont déjà été revus sensiblement à la baisse. Mais France 3 se retrouve aussi confrontée à un nouveau problème: sa série phare, « Plus belle la vie » est concurrencée par « Scène de ménages » sur M6. Du coup, la chaîne a déjà rouvert des négociations avec son producteur TelFrance, pourtant en contrat jusqu'en 2013. « Nous souhaitons des évolutions importantes, avec de nouveaux décors », explique Thierry Langlois. En perspective, une hausse des coûts que le directeur espère la moins importante possible. Appelé cet été par le président Rémy Pflimlin pour chapeauter le directeur des programmes Pierre Sled, Thierry Langlois dément aussi toute difficulté avec ce dernier, et tout doublon de réunion. « Je préside l'ensemble des réunions programmes, et prends toutes les décisions ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2011 à 12:15 :
Des hommes vraiment nouveaux. PPDA en particulier. FR3 axée sur les régions va devenir une chaine encore plus parisienne. Déconfiture en vue. Du temps de la Gauche Plurielle, des milliers de postes ont été crées dans cette société. Les syndicats y font la pluie et le beau temps. On sait qu'une équipe comprend toujours au moins trois personnes (journaliste, cameraman et preneur de son et parfois éclairagiste). Alors que les chaînes privées n'ont qu'une seule personne !
Réponse de le 17/11/2011 à 14:15 :
Vous êtes vraiment Moyen.
pourquoi, un tel jugement,alors que ces Hommes,n'ont pas présentés de projets.Votre texte est misérable,et il n'est pas étonnant que ce pays dans l'obscurantisme,aille vers la nuit;

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :