Drahi met la main sur tous les titres de L'Express

 |   |  377  mots
Le nouveau groupe média de Patrick Drahi représente un chiffre d'affaires total d'environ 300 millions d'euros.
Le nouveau groupe média de Patrick Drahi représente un chiffre d'affaires total d'environ 300 millions d'euros. (Crédits : Reuters)
En rachetant le 5e pôle français de magazines, Patrick Drahi et son associé Marc Laufer, patron du groupe de presse professionnelle Newsco, vont constituer un nouveau grand groupe média rebaptisé Altice Media Group.

Un nouveau grand groupe média. Le groupe belge Roularta a annoncé jeudi 12 février qu'il allait vendre tous ses titres de presse français (L'Express, L'Expansion, L'Étudiant, Point de Vue...) à Patrick Drahi, patron de l'empire des télécoms Altice (SFR) et déjà principal actionnaire de Libération. Le prix d'acquisition pourrait être de l'ordre de quelques dizaines de millions d'euros, selon une source proche du dossier.

En rachetant le 5e pôle français de magazines, Patrick Drahi et son associé Marc Laufer, patron du groupe de presse professionnelle Newsco, vont constituer un nouveau grand groupe média rebaptisé Altice Media Group, qu'ils comptent aussi diversifier dans l'audiovisuel, le numérique et l'international.

Le nouveau groupe média de Patrick Drahi, présidé par Bernard Mourad, ancien banquier de Morgan Stanley, et dont Marc Laufer deviendra directeur général, comprendra aussi Libération, la chaîne d'information en continu israélienne i24 News ainsi que les titres professionnels du groupe NewsCo de Marc Laufer. L'ensemble représente un chiffre d'affaires total d'environ 300 millions d'euros.

720 personnes employés dont 330 journalistes

Initialement, Roularta ne comptait vendre à Patrick Drahi que L'Express, deuxième news magazine français, ainsi que le mensuel L'Expansion et quelques titres moins importants, mais conserver les plus rentables, notamment L'Étudiant et les salons organisés par le magazine, dont Le Figaro s'était d'ailleurs porté acquéreur.

Finalement, Drahi et Laufer reprendront la vingtaine de titres jusqu'ici regroupés dans L'Express-Roularta : l'hebdomadaire L'Express, les mensuels L'Expansion, Live, Classica, Lire, Pianiste, Mieux Vivre Votre Argent et Studio Cine Live, les salons professionnels Job Rencontres, les sites Distrijob et lentreprise.fr, le groupe L'Etudiant et ses salons, le magazine people Point de Vue et ses déclinaisons Histoire et Images du Monde, les magazines de déco Côté Sud, Côté Ouest, Côté Est, Côté Paris, Maison Française Magazine, Décoration Internationale, le magazine de cuisine Zeste, ainsi que les salons Côté Sud et Côté Ouest, et enfin l'hebdomadaire gratuit "A Nous Paris" et les mensuels gratuits "A Nous Lille", "A nous Lyon" et "A nous Marseille".

Le pôle des magazines français de Roularta emploie aujourd'hui 720 personnes environ, dont 330 journalistes, hors pigistes et CDD.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2015 à 17:59 :
On prépare les élections et puis les esprits à un avenir guerrier qui déchantera forcément. Heureusement, plus personne ne croit cette presse et donc... ne l'achètent plus.
a écrit le 13/02/2015 à 12:09 :
un copain de Drahi , Bernard Mourad a écrit un roman " les actifs corporels" (Et si nous avions tous un prix ? Et si chacun d'entre nous pouvait être vendu ou acheté ? Et si nous étions tous des actifs corporels ?).
Ben en attendant la vente des corps, on achète la pensée des autres.
a écrit le 12/02/2015 à 19:21 :
On sent trop la rage dans ce personnage qui fait tout pour ressembler à son rival mr Niel. Mais il n'a ni la popularité ni l'esprit d'initiative de Niel et sera toujours second,
Réponse de le 13/02/2015 à 5:56 :
Ah niel est exubérant drahi discret donc comme l eau qui dort vous ne le verrez pas venir et niel innovant ouais bof il agrège du déjà vu et l emballe comme Apple en faisant croire que c est pas cher MDR

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :