Altice : Patrick Drahi en négociations exclusives pour Portugal Telecom

 |   |  195  mots
Portugal Telecom qui détient entre 40 et 50% de parts de marché, pourrait être racheté par Altice.
Portugal Telecom qui détient entre 40 et 50% de parts de marché, pourrait être racheté par Altice. (Crédits : Reuters)
Le groupe qui possède Numéricable et SFR a surenchéri pour accéder à l'étape des négociations exclusives en vue du rachat de Portugal Telecom.

Cap sur le Portugal ! Le groupe Altice, holding du français Numéricable et depuis récemment propriétaire de SFR, a annoncé dimanche 30 octobre au soir être entré en négociations exclusives avec l'opérateur brésilien Oi pour le rachat de ses parts dans Portugal Telecom (PT).

Surenchère

L'offre du groupe dirigé par Patrick Drahi valorise PT à 7,4 milliards d'euros, soit davantage que les 7,025 proposés dans un premier temps. Le milliardaire franco-israélien avait dû surenchérir après l'offre concurrente des fonds Apax et Bain Capital de 7,075 milliards d'euros. L'offre d'Isabel dos Santos (1,2 milliards d'euros) n'avait pas été jugée sérieuse, voire qualifiée d'"inacceptable" par Oi.

Un acteur de poids

A l'issue du rachat, Altice consoliderait ainsi ses positions au Portugal où il possède déjà le cablo-opérateur Cabovisao, et Oni (prestataire telécom aux entreprises). Avec Portugal Telecom, le groupe basé au Luxembourg mettrait la main sur 40 à 50% des parts de marché de la téléphonie mobile au Portugal.

Altice réaliserait ainsi sa troisième opération d'envergure après le rachat de SFR pour 13,36 milliards d'euros, et de Virgin Mobile pour 325 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2014 à 10:08 :
conducteur de train de fret emplit de dettes..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :