Coup de tonnerre : Vivendi veut lancer une OPA sur Lagardère

Le géant des médias de Vincent Bolloré a indiqué, ce mercredi, qu’il allait racheter les parts du fonds britannique Amber Capital. Vivendi, qui franchira alors le seuil des 30% avec plus de 45% du capital, déposera, conformément à la réglementation, une offre de rachat visant l’intégralité des titres.

2 mn

Vincent Bolloré, le chef de file de Vivendi.
Vincent Bolloré, le chef de file de Vivendi. (Crédits : Reuters)

Vincent Bolloré est en passe de prendre définitivement le pouvoir chez Lagardère. Dans un communiqué publié ce mercredi, Vivendi a annoncé qu'il avait accepté la proposition du fonds britannique Amber Capital de lui racheter ses près de 18% dans le spécialiste de l'édition, de boutiques d'aéroports, et de médias. En août 2020, Vivendi et Amber avaient, en effet, passé un pacte pour peser davantage, à l'époque, dans la gouvernance de Lagardère. Une clause prévoyait alors, pour cinq ans, « un droit de première offre et un droit de préemption réciproques ».

C'est donc ce levier qui a été activé. Vivendi précise qu'il rachètera les titres d'Amber au prix de 24,10 euros par action. Ce qui revient à un prix total de près de 610 millions d'euros. L'opération sera finalisée d'ici au 15 décembre 2022. Et ce, « après qu'auront été obtenues les autorisations requises par la réglementation en vigueur pour la prise de contrôle susceptible de résulter de l'offre publique rendue obligatoire par cette acquisition ». Explications : avec cette emplette, Vivendi passera largement la barre des 30% du capital de Lagardère. Avec 45,1% des titres, il devra ainsi déposer une offre publique au même prix visant l'intégralité des actions Lagardère.

Contrôle total

Si Vivendi ne décroche pas, en amont, d'ici le 15 décembre 2022, le feu vert de la Commission européenne et du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), « l'acquisition [des parts d'Amber, Ndlr] devra être réalisée au même prix, au profit d'un tiers substitué à Vivendi », précise le groupe de Vincent Bolloré.

Avec cette opération, Vivendi s'apprête à prendre définitivement le contrôle de Lagardère. Après un bras de fer épique qui l'a un temps opposé à Arnaud Lagardère et à son allié Bernard Arnault, le PDG de LVMH, il s'apprête, ainsi, à prendre les pleins pouvoirs.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 16/09/2021 à 3:02
Signaler
Les loups se bouffent aussi entre eux. Le lagardere n'aura bientot plus rien. Quand on est mauvais on le reste, meme quand on est fils de.

à écrit le 15/09/2021 à 21:49
Signaler
Bravo, sacré boulot quand même. Après je reste critique d'un certain nombre de positionnement de la chaîne mais bon chacun son métier.

à écrit le 15/09/2021 à 19:48
Signaler
Ça fera plus de médias pour son futur candidat sachant que les dernières personnes qui vont voter sont aussi les dernières à regarder la télé c'est un bon placement un président.

le 16/09/2021 à 5:12
Signaler
Pour qui roule bollore, citoyen ? Moi pas savoir.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.