Le numéro 2 de Walt Disney démissionne à la surprise générale

Considéré comme le successeur du géant américain des médias et du divertissement, Thomas Staggs a annoncé son départ sans avancer d'explications. Robert Iger, PDG du groupe, va revoir son plan de succession alors qu'il lui reste encore deux années de mandat.

1 mn

Walt Disney doit trouver un nouveau successeur au PDG dont le mandat s'achève dans deux ans.
Walt Disney doit trouver un nouveau successeur au PDG dont le mandat s'achève dans deux ans. (Crédits : © ERIC THAYER / Reuters)

Walt Disney a annoncé lundi le départ inattendu de Thomas Staggs, son numéro deux, qui était donné comme le futur patron du géant américain des médias et du divertissement.

M. Staggs quittera ses fonctions de directeur des opérations à compter du 6 mai pour devenir conseiller "spécial" jusqu'à la fin de l'exercice fiscal en cours du PDG Robert Iger, précise le groupe dans un communiqué, ajoutant qu'il va revoir son plan de succession afin de trouver un successeur à M. Iger avant son départ prévu dans deux ans.

"Avec environ deux ans restants avant que M. Iger ne quitte ses fonctions de président du conseil et de directeur général, le conseil de Disney va élargir son processus de succession pour identifier et examiner une liste de candidats solides", explique Disney sans autre explication.

Le groupe ne donne pas les raisons du départ de Thomas Staggs, qui était considéré comme l'héritier de M. Iger après sa promotion au poste de directeur des opérations en février 2015.

Fort d'un bilan positif, le départ de Staggs déplaît aux marchés

M. Staggs, 55 ans, a passé 26 ans chez Disney où il a gravi petit à petit les échelons de la hiérarchie. Il a notamment occupé les postes stratégiques de directeur financier et celui de président des Parcs & Resort dont il est crédité du grand succès.

Il est aussi crédité du rachat pour 7,4 milliards de dollars en 2006 des studios d'animation Pixar qui ont redonné vie à Disney avec des "blockbusters" tels Ratatouille et les sagas Toy Story et Cars notamment.

A Wall Street, le titre Disney perdait 1,70% à 97 dollars dans les échanges électroniques de post-séance vers 21H15 GMT.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.