Publicis prêt à revoir son offre sur France Télévisions Publicité

 |   |  175  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Un consensus a semblé se dégager cette semaine à l'Assemblée entre élus de la majorité et de l'opposition pour ne pas supprimer la publicité sur le service public, comme cela était prévu par la loi, à compter de 2011.

Le président du directoire de Publicis, Maurice Lévy, se dit prêt dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD) à revoir à la hausse son offre sur la régie publicitaire de France Télévisions, si la publicité était finalement maintenue avant 20h00. Un consensus a semblé se dégager cette semaine à l'Assemblée entre élus de la majorité et de l'opposition pour ne pas supprimer la publicité sur le service public, comme cela était prévu par la loi, à compter de 2011.

France Télévisions est en négociations exclusives actuellement pour céder sa régie publicitaire au consortium formé par Publicis et Lov Group, du producteur Stéphane Courbit. "En faisant l'hypothèse que le contexte évoluera et que la loi sera modifiée, il serait normal de réévaluer notre offre", déclare Maurice Lévy dans un entretien au Journal du Dimanche publié samedi.

Il ajoute cependant ne pas croire à cette hypothèse. "A mes yeux, il serait absurde de décaler, reporter ou suspendre le processus", souligne-t-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :