Publicis continue d'étendre sa toile au Brésil

 |   |  265  mots
(Crédits : Reuters)
Publicis a annoncé ce mercredi avoir pris une participation de 49% dans le brésilien Talent Group. C'est sa troisième acquisition cette année dans ce pays. A la Bourse de Paris, l'action poursuit sa progression. Elle est à son plus haut niveau depuis plus de 3 ans.

Poursuivant sa stratégie de développement dans les pays à forte croissance, Publicis annonce ce mercredi avoir acquis 49% du capital de Talent Group, une agence brésilienne pour un montant non indiqué. L'opération avait été révélée cet été par le "Financial Times" et le journal rapportait que la transaction valoriserait Talent Group à environ 200 millions de dollars (145 millions d'euros) mais Publicis n'a rien confirmé. Ce dernier, numéro trois mondial du secteur, n'exclut pas d'augmenter cette participation et devenir majoritaire à terme mais aucune échéance n'est précisée. 

Talent Group détient les agences Talent et QG fondées respectivement en 1980 et 1991 et compte parmi ses principaux clients la banque Santander et l'assureur Mapfre . Il s'agit de la troisième acquisition de Publicis au Brésil cette année après le rachat de l'agence numérique AG2 et la prise d'une participation minoritaire dans l'agence Taterka.

A la Bourse de Paris, l'action Publicis progresse très légèrement (+0,24% à 10h15). "L'opération devrait être appréciée par le marché car elle utilise la marge de manoeuvre du groupe en termes de bilan pour accroître sa présence dans des marchés émergents comme le Brésil où il manque d'une taille comparable à celle de ses concurrents, comme WPP ", écrit UBS dans une note.

L'action culmine à 35,8 euros son plus haut niveau depuis avril 2007. Depuis le début de l'année, Publicis connaît une tendance ascendante avec un bond de 25,6% depuis le début de l'année quand le CAC 40 perd plus de 4% sur la même période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :