Télécoms : pour Martin Bouygues, les prix vont remonter

 |   |  265  mots
Martin Bouygues, à la tête du groupe éponyme, estime que les prix ne peuvent pas durablement rester aussi bas.
Martin Bouygues, à la tête du groupe éponyme, estime que les prix ne peuvent pas durablement rester aussi bas. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
En écho à Stéphane Richard, Pdg d’Orange, le chef de file du groupe familial a jugé, jeudi, que les tarifs, dans la téléphonie mobile comme dans le fixe, vont repartir à la hausse.

La nouvelle ne plaira pas aux consommateurs. Le Pdg de Bouygues, Martin Bouygues, a estimé jeudi que les prix dans les télécoms allaient inévitablement remonter après l'échec du projet de mariage entre sa filiale télécoms et Orange, mariage qui aurait permis de réduire le nombre d'opérateurs en France. Les tarifs ont fortement baissé dans l'Hexagone au cours des quatre dernières années dans la foulée de l'arrivée de Free (Iliad) dans le mobile en janvier 2012 avec deux offres à prix cassés.

"Inévitablement, à terme, cela remontera parce que les besoins sont là", a déclaré Martin Bouygues lors de l'assemblée générale du groupe, faisant écho à des déclarations récentes du Pdg d'Orange, Stéphane Richard. Hier, Martin Bouygues précisait ainsi sa pensée:

"La France bénéficie aujourd'hui des prix les plus bas au monde et dans le mobile et dans le fixe. Si on pense que cela peut être durable, je pense qu'il y a peut-être une petite erreur de raisonnement quelque part."

Préparation de la succcession

Interrogé sur sa succession, le Pdg du groupe familial a réaffirmé qu'il prévoyait de faire évoluer sa fonction dans les deux années à venir pour promouvoir à ses côtés des personnalités "plus jeunes et plus dynamiques". Martin Bouygues, qui compte dans ce cadre rester présent dans la société mais dans une fonction non exécutive, a précisé qu'il proposerait des solutions au conseil d'administration dans les mois à venir.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2016 à 20:13 :
Il ya un mois, le même prétendait qu'il fallait réduire a 3 le nombre d'opérateurs pour faire remonter les prix... La grande escroquerie continue :-)
a écrit le 24/04/2016 à 23:02 :
vous vous trompez monsieur Bouygues, les prix ont déjà augmenté chez vous, en faisant payer des communications à l’internationale alors qu'elles étaient gratuites jusque là et sans prévenir les clients, et aussi les changements de forfaits sans prévenir les clients.
a écrit le 23/04/2016 à 18:03 :
Et ils sont OU, les 6 commentaires..??
a écrit le 23/04/2016 à 9:00 :
Personne ne parle de la gueguerre fratricide pour l'investissement en fixe et mobile et les incohérences de l'ensemble maintenues par le secteur public, les élus et le législateur.
Développement Made in France : pourquoi faire moins cher quand on peut faire moins et plus cher avec les deux pieds sur le frein.
Un indice : Avez vous des infos claires sur développement des infrastructures ?
L'opacité, digne du secret défense, règne en maître, en dépit d'une communication impressionnante sur les grandes lignes des développements futurs et des priorités.
a écrit le 23/04/2016 à 0:10 :
La technique De Margerie: annoncer la hausse pour habituer les gens et qu'ils ne hurlent pas parce qu'ils diront: "c'était prévu"!

Tous ça pour des dividendes plus gros ou pour payer des prix exorbitants sur la 5G à la mode UMTS?!
a écrit le 22/04/2016 à 18:50 :
pourtant avec la privatisation et la mise en concurrence les prix devaient baisser , nous aurait on menti ?
a écrit le 22/04/2016 à 15:39 :
S.F.R et Bouygues auraient tout intérêt à créer une Alliance en matière de Réseaux, logistiques, achats, et demeurer absolument concurrents en politique commerciale. Et réseaux Commerciaux. Les investissements d'avenir seront colossaux : la France est en retard. En le faisant à deux, ce serait plus performant et supportable, et aussi positif en retour sur investissement.
a écrit le 22/04/2016 à 14:31 :
Vous faites remonter les prix, vous allez perdre des clients. Combien de ceux-ci réduiront leur abonnement au stricte minimum?
a écrit le 22/04/2016 à 13:49 :
La france a les prix les plus bas du monde, c'est bien mais ce n'est pas en enlevant le dernier wagon d'un train qu'on supprimera le dernier wagon. Bravo Martin (tu permets que je t'appelle Martin?) pour le raisonnement ça m'étonne pas que tu sois acculer à vendre !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :