HTC pèse plus lourd que Nokia en Bourse

 |   |  273  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Spécialisé dans les "smartphones", un segment sur lequel Nokia peine à refaire son retard, le taïwanais vaut près de 34 milliards de dollars.

Qui aurait imaginé cela, il y a seulement trois ans ?  La capitalisation boursière du fabricant taïwanais de smartphones HTC vient de dépasser celle du finlandais Nokia, numéro un mondial des téléphones mobiles. HTC pèse 33,8 milliards de dollars en Bourse, contre 33,6 milliards pour Nokia. Certes, l'écart est infime. Pour le moment. Mais le symbole est très fort. Nokia est bel et bien une star déchue, en raison de la montée en puissance de rivaux aux dents longues comme HTC qui ont su, eux, négocier le virage des smartphones.

Le marché mondial a bondi de 72%

Après avoir triplé en 2010, le cours de Bourse de HTC a encore gagné 33% depuis le début de l'année, alors que le titre Nokia a plongé de 19%. HTC, "pure player" du smartphone, profite de l'engouement des consommateurs pour ces téléphones sophistiqués, permettant de surfer sur Internet. L'an dernier, les ventes mondiales de smartphones ont bondi de 72%, selon le cabinet Gartner. Soit une croissance plus de deux fois supérieure à celle de l'ensemble du marché des téléphones mobiles. 

Nokia mise sur son alliance avec Microsoft

Nokia, qui a réalisé moins d'un quart de ses ventes globales dans les smartphones au quatrième trimestre 2010, va tenter de refaire son handicap sur ce segment grâce à sa récente alliance avec Microsoft, dont le système d'exploitation Windows Phone 7 deviendra le principal logiciel du finlandais dans les smartphones. Un défi d'envergure pour Nokia, dont la marge opérationnelle s'est limitée à 7% au quatrième trimestre 2010. Alors que celle de HTC a atteint...16%.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :