AT&T résiste à la perte de son exclusivité sur l'iPhone

 |   |  201  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le deuxième opérateur téléphonique américain a gagné des abonnés sur les trois derniers mois de l'année, mais moins que lors du trimestre précédent.

La perte de l'exclusivité sur la distribution de l'iPhone aux Etats-Unis a bien pénalisé AT&T sur les trois premiers mois de l'année. Mais le deuxième opérateur américain a mieux résisté que prévu. Sur la période, il a gagné 62.000 clients, moins que les 400.000 abonnements du trimestre précédent mais dépassant les attentes des analystes. Ces derniers tablaient en moyenne sur la perte de 83.000 abonnés.

AT&T a dégagé un bénéfice net de 3,4 milliards de dollars sur la période, un bond de 39% sur un an. Son chiffre d'affaires a légèrement progressé (+2,3%), à 31,2 milliards de dollars. Ces deux performances sont conformes aux consensus des marchés.

Le mois dernier, AT&T a annoncé son intention de racheter T-Mobile, la filiale américaine de Deutsche Telekom, pour 39 milliards de dollars. Cette opération, si elle obtient le feu vert des régulateurs, lui permettra de reprendre la première place sur le marché américain. Mais aussi de prendre position sur le segment des téléphones équipés dans Android de Google, segment en forte croissance et pour lequel il accuse un net retard.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :