Guerre des brevets : HTC contre-attaque en portant plainte contre Apple

 |   |  217  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : HTC)
Quinze jours après avoir perdu contre la firme à la pomme auprès de l'International Trade Commission, le fabricant taïwanais lance une nouvelle poursuite judiciaire contre son concurrent californien.

Nouvel épisode dans le feuilleton judiciaire des brevets qui oppose depuis mars 2010 les deux géants des "smartphone", Apple et HTC. La branche européenne de la firme taïwanaise a porté plainte le 29 juillet dernier contre son rival californien, devant la Haute-Cour de justice britannique, basée à Londres. C?est la première fois que le conflit se déplace en Europe. Jusqu?à présent, cette guerre des brevets se jouait aux Etats-Unis.

En effet, cette nouvelle action en justice fait suite à la conclusion, le 15 juillet dernier, de l?International Trade Commission (ITC), qui a tranché en faveur du groupe californien. L?agence fédérale américaine, située à Washington, qui arbitre les différends commerciaux, a ainsi conclu que le groupe HTC enfreignait deux brevets d?Apple. Une décision immédiatement contestée par HTC qui a prévenu qu?elle ferait appel, avant que la décision finale ne soit rendue, le 6 décembre.

La plainte, dont le contenu n?est pas encore connu, pourrait viser à protéger HTC d?une interdiction d?importer aux Etats-Unis ses modèles utilisant les brevets violés d?Apple, à savoir Droid, Wildfire ou encore Desire. Ces brevets concernent le système d?exploitation Android, dont HTC est le deuxième exploitant mondial, derrière Samsung.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :