Guerre des brevets : nouvelle attaque de HTC contre Apple grâce à Google

En vendant à HTC neuf de ses brevets, Google a permis au fabricant taïwanais de déposer deux nouvelles plaintes contre la firme à la pomme.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Après un an et demi de guerre des brevets, HTC et Apple semblent loin d'enterrer la hache de guerre. Le conflit s'intensifie encore d'un cran avec deux nouvelles plaintes du fabricant taïwanais contre la firme à la pomme, déposées auprès de l'International Trade Commission de Washington, l'agence fédérale qui tranche les différends commerciaux, et d'un tribunal du Delaware aux Etats-Unis.

Pour mener cette nouvelle contre-attaque, HTC a reçu l'aide de son partenaire, Google, dont le système d'exploitation Android équipe l'essentiel de ses smartphones. En effet, le Taïwanais a accusé Apple d'avoir violé neuf de ses brevets, qu'il avait lui-même acquis auprès du moteur de recherche la semaine dernière.

Quatre de ces brevets sont issus de Motorala - mais ont été acquis avant le rachat du fabricant de mobiles américain annoncé par Google mi-août - trois autres de l'éditeur de logicels Openwave et les deux derniers de Palm.

Google, qui n'a encore jamais été directement attaqué par Apple met un pied dans le conflit. Et montre ainsi la volonté du géant de la recherche sur Internet de soutenir les utilisateurs de son Android.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.