Apple gagne sa guerre contre Flash sur mobile

Très utilisé par les sites web, ce logiciel pour la vidéo ne sera plus développé par Adobe pour les "smartphones" et tablettes. Or les rivaux d'Apple, fabricants d'appareils sous Android, en avaient fait un argument commercial de premier plan.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C?est une victoire posthume pour Steve Jobs. L?éditeur de logiciels graphiques Adobe Systems a décidé d?arrêter de développer son lecteur de vidéos Flash pour les navigateurs des terminaux mobiles, "smartphones" ou tablettes. Or le cofondateur d?Apple s?était toujours montré résolument contre l?installation de Flash sur ses iPhone et iPad, privilégiant d?autres langages informatiques, notamment le HTML 5, futur format standard du Web. Adobe a annoncé mardi soir qu?il allait consacrer davantage de ressources à HTML 5 et concentrer les équipes de Flash sur le Web depuis un PC.

 

L?éditeur californien, bien connu pour ses autres logiciels Photoshop, Acrobat ou Illustrator, se serait-il alors rangé à l?avis de Steve Jobs ? A moins qu?il ne s?incline et admette qu?il ne pouvait être absent de terminaux comme l?iPad qui pèse pour plus de 70% du marché actuel des tablettes. C?est une déception pour les concurrents d?Apple, tels que Samsung, qui ont fait de la compatibilité avec Flash l?un des arguments commerciaux de poids mis en avant pour vanter leurs tablettes sous Android. Pour autant, les sites web ne vont pas abandonner Flash du jour au lendemain mais les versions mises à jour s?en passeront sans doute.

 

1 mn

En direct I Forum agri innovation de Bordeaux

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 28/11/2011 à 23:40
Signaler
Et puis Flash est loin de valoir Silverlight

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.