Les Français accros aux smartphones du lever au coucher

 |   |  489  mots
Copyright AFP.
Copyright AFP. (Crédits : AFP)
<b> INFOGRAPHIE - </b> S'ils demeurent moins connectés que les Américains, les Britanniques ou les Suédois, les Français ne sont pas à la traîne en matière d'usage tout au long de la journée: ils sont ainsi un tiers à l'utiliser dès le réveil dans leur lit ! Voici la journée type d'un Français accro au smartphone.

Les Français ne sont pas encore aussi connectés que certains de nos voisins européens. Selon la dernière analyse du ConsumerLab, la cellule de veille sur les usages de l'équipementier télécoms suédois Ericsson, seuls 28% de nos compatriotes utilisent leur smartphone pour naviguer sur Internet, contre 46% des Suédois, 44% des Britanniques, 42% des Américains et 31% des Allemands. Ces chiffres, qui ressortent de plusieurs études, portant en France sur les réponses de 2.900 personnes interrogées en ligne, sont un peu inférieurs à ceux issus des études de ComScore ou d'Ipsos pour Google qui évaluent le taux de pénétration des smartphones à 38% en France. Pour autant, en matière de type d'usages, ils ne sont pas à la traîne. Ainsi ils sont un tiers à naviguer sur Internet avant même de sortir du lit le matin (contre 25% des Allemands mais plus de 40% des Britanniques) et au total 55% à le faire après le réveil (voir le résumé sur le blog d'Ericsson France).

Les Français ne décrochent de leur écran de smartphone qu'au moment du dîner
«Le premier objet que l'on touche le matin et le dernier au coucher, c'est le téléphone», résume Michael Björn, le directeur de recherche du ConsumerLab. C'est en fait pendant le trajet du matin pour se rendre au travail (ou en cours), ainsi que le soir, que les Français sont les plus nombreux à surfer sur leur smartphone (la question porte bien sur les usages autres que la voix): ils sont 65% au total (contre 60% outre-Rhin et outre-Manche). Ils sont encore près de la moitié à l'utiliser tout au long de la journée, y compris pendant le déjeuner (47%).

Le seul moment où les propriétaires de smartphones décrochent un peu de leur écran est pendant le dîner: les Français ne sont plus que 19% à continuer à surfer. L'usage remonte en flèche ensuite en soirée: 50% se reconnectent, ce qui est toutefois beaucoup moins qu'en Suède (68%) ou aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (57%). Au coucher, les Français sont encore 34% à surfer dans leur lit sur leur smartphone (hors usage des tablettes). Le matin, le Français utilise surtout son smartphone pour gérer ses déplacements (23% pour la localisation), téléphoner (19%) et envoyer des SMS (19%), devant la visite des réseaux sociaux (15%). Toutefois, le premier usage pendant le trajet reste la musique (29%), comme partout dans le monde. Peut-être parce qu'il reste encore difficile de se connecter dans les transports en commun souterrains, même si la 3G et le WiFi arrivent progressivement dans le métro parisien. Franck Bouétard, le PDG d'Ericsson France, estime d'ailleurs que «l'arrivée prochaine de l'Internet mobile dans le métro, notamment à Paris, devrait agir comme un accélérateur de cette révolution de la vie quotidienne» créée par l'utilisation du smartphone tout au long de la journée.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2012 à 9:29 :
Et ils bossent quand alors tous ces gens ?
a écrit le 28/09/2012 à 15:20 :
sécurité sur nos Smartphone devient un réel problème car nous les utilisons comme une réel centre de stockage d'information et comme un réel ordinateur de bureau, le soucis est que nous ne sauvegardons pas ou peu son contenu et lorsque que le contructeur annonce qu'il y a un soucis nous sommes alors tous paniqués à l'idée de perdre son contenu. Pour éviter ce genre de problème il faut sécuriser le contenu de son portable et sauvegarder ses données avec une solution qui est réellement indépendante des constructeurs de portables et des opérateurs. Me concernant j'utilise une solution simple qui me permet en cas de perte, vol de mon portable ou mofification hardware ou software par le constructeur de récupérer par exemple les données de mon IPHONE vers un SAMSUNG ou vers tout autres constructeurs et cela sur plus de 1400 téléphones et tout les OS. Je reste disponible pour vous expliquer l'intéret d'une telle solution qui permettrait à tous les utilisateurs de SAMSUNG S3 de ne pas perdre les données comme cela est indiqué dans ce reportage. A votre disposition pour vous présenter cette solution unique et à moindre cout qui s'adresse aux particuliers et aux entreprises.
brfphone@cellulike.com
a écrit le 28/09/2012 à 5:12 :
Les Français accros aux smartphones du lever au coucher : Il y a des sous à prendre de ce côté là.
a écrit le 27/09/2012 à 20:28 :
Il serait intéressant de comparer par tranche d'âge parce qu'en Amérique du Nord, le portable est un outil de travail et non un dépotoir pour pleurnichards utilisé par les jeunes.
Réponse de le 28/09/2012 à 2:16 :
Que ce commentaire est vide de sens. Allez vivre aux états unis et regardez le nombre de téléchargement de Angry bird
Réponse de le 28/09/2012 à 2:54 :
@Pauvre: figure-toi que j'habite en Amérique du Nord une partie de l'année, et même si certains utilisent le mobile pour les jeux, la grande majorité l'utilise pour le travail. Il ne faut par non plus comparer 2 tondus et trois pelés avec un pays de 300 millions d'habitants :-)
Réponse de le 28/09/2012 à 13:18 :
@ patrickb: restes-y
Réponse de le 28/09/2012 à 19:29 :
Patrickb, j'habite en Amerique du Nord et mon smartphone est perso. Je le laisse silencieux car je travaille avec le téléphone de mon bureau.
a écrit le 27/09/2012 à 20:24 :
Quand on lit que 76% des parisiens sont intéressés par la plannification des trajets, on se dit surtout que ma gestion des collectivités laisse à désirer. Si ce sont là les nouveaux produits pour smartsphones (palier les lacunes et errements des grands gestionnaires politiques) c'est sûr qu'ils ont de l'avenir...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :