Les brevets d'Alcatel-Lucent inquiètent le gouvernement

Le groupe de télécommunications a annoncé vendredi un accord portant sur des facilités de crédit de premier rang garanties, entre autres, par son portefeuille de propriété intellectuelle.

1 mn

Copyright BLOOMBERG NEWS
Copyright BLOOMBERG NEWS (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

En coulisses, Fleur Pellerin la ministre de l'économie numérique s'active pour mettre d'accord Bercy, l'Elysée, Matignon et la Caisse des Dépôts (CDC) selon Les Echos daté de ce lundi. La raison de ces manoeuvres ? Les brevets d'Alcatel-Lucent ! Le gouvernement français craint que le groupe ne perde la propriété de ses brevets suite à l'accord de facilité de crédit de 1,6 milliard d'euros conclu par l'équipementier télécoms avec Crédit suisse et Goldman Sachs.

Alcatel-Lucent détient près de 29.000 brevets. Selon Les Echos, le gouvernement craint que le gage annoncé vendredi ne permette aux banquiers de s'emparer des brevets estimés à 5,0 milliards d'euros, si Alcatel-Lucent n'honore pas son prêt.

Deux solutions imaginées

Le ministère de l'Economie envisage deux solutions: faciliter des cessions d'actifs dans l'activité entreprise ou dans les communications sous-marines ou bien créer un consortium de valorisation des titres de propriété intellectuelle, qui pourrait accueillir des industriels américains et permettrait notamment au groupe de demeurer copropriétaire des brevets.

Selon des données Thomson Reuters, la Caisse des Dépôts détient 3,6% du capital d'Alcatel-Lucent.

 

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 17/12/2012 à 16:30
Signaler
Il ne faut pas que ALU brade ses brevets mais qu'il les cantonne au chaud dans une structure ad hoc peut-être même avec l'aide des pouvoirs publics de sorte qu'ils ne soient pas préemptés. C'est une question de survie désormais et le compte à rebours...

à écrit le 17/12/2012 à 10:20
Signaler
Les administrations et les grandes entreprises publiques auraient déjà du commencer par acheter des équipements réseaux Alcatel, au lieu d'acheter au prix fort des équipements US. Un majeure partie des brevets doit être détenue par la filiale US via ...

à écrit le 17/12/2012 à 10:10
Signaler
La Pub SFR est insupportable en milieu d'article.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.